[NC-16] Bienvenue à Géolia ! Oubliez les robots pour vous servir ! Les hybrides sont là !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa) Lun 11 Mai - 19:51

Mitsune enragait...littéralement ! Comment avait elle bien pu faire pour se faire attraper aussi facilement hein ? Ce n'était pas dans ses habitudes... Elle s'en voulait, mais l'heure n'était pas au plainte, ni au remontrance intérieur et elle le savait ! Pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de grincer des crocs... Cette histoire ne l'énervait pas un peu, mais beaucoup ! Ce n'était pourtant pas trop demandé de pouvoir vivre un peu sa vie tranquillement ! Si ? De toute façon, une fois qu'elle se ferait attraper, ou la placerait-il ? Ah oui, c'était une bonne question ça ! Où pourrait bien finir une gamine dans son genre ?

- Calme toi et réfléchit Mits ! Partons le plus discrètement possible, ils ne doivent pas nous retrouver !

L'hybride tourna son regard violacé vers la Ratte blanche. Elle avait raison, il fallait partir sans se faire repérer, mais plus elle tardait, plus elle savait que ça allait être difficile...Heureusement qu'elle n'était pas seule ! Que ferait-elle sans sa fidèle Haruka, la ratte la plus calme et sage qu'elle n'avait jamais rencontré d'ailleurs... Mais elle n'était pas non plus la plus sage... Passons !

Alors, Mitsune colla son dos contre le mur, ses oreilles grandes ouvertes, réagissant au moindre bruit suspect... c'était plus pratique que ce que l'on pensait, elle en était très fière de ses oreilles ! Quoi qu'il en soit,elle ne se ferait pas avoir deux fois, c'était certain ! La jeune fille plissa les yeux, et regarda es alentour... Personne n'était là... Elle allait pouvoir filer à l'Anglaise comme on disait ! Tout de suite plus joyeuse, l'adolescente se rua à toute vitesse à travers les ruelles. Elle savait que ce n'était pas le meilleur moyen pour partir loin de ses assaillants, surtout qu'elle ne savait pas où ils se trouvaient exactement ! Mais, elle penserait aux conséquences plus tard !

- Minute mits !

Avant qu'elle ait pu dire quoi que ce soit, une boule de poil noire lui sautait sur l'épaule, faisant fit du fait que l'hybride était en pleine course. Après tout, ce n'était pas ce qui pourrait arrêter le grand et génial Sun !

- En temps normal, j'aurais été ravi de te voir Sunny... Mais on a quelque problème-là...

Haruka sur son autre épaule hochait la tête... Mais elle semblait quelque peu dépressive... Surement parce qu'elle allait devoir gérer Sunny en plus de Mitsune... Non, c'était certain au final !

Quoi qu'il en soit, la jeune fille ne regarda pas où elle allait, et elle se sentit tomber en arrière...Elle avait heurté quelqu'un ? ...Ouais, vue qu'il y avait une Femme devant elle.... Bon, était-elle de son côté ou contre elle, c'était la question.... Cependant, avec Sunny qui essayait de ne pas se faire remarquer, mais qui fixait tout de même méchamment l'humaine, elle sentait cette histoire compliquer....
Revenir en haut Aller en bas
Maria Rosa
avatar

I will protect you.
I will protect you.
Messages : 103
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 23
Localisation : Chez moi.
MessageSujet: Re: Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa) Lun 11 Mai - 20:48

Aaaah, Géolia, j’y étais enfin ! Mon père m’en avait tant parlé, j’y étais enfin installé. J’avais vu la quasi villa qu’il avait fait construire pour moi, les premières heures, mon père était avec moi, du coup, je lui avais sauté à la gorge sous l’émotion et lui avait dit tout les merci que j’avais pu emmagasiner ! J’avais tout visité en sa compagnie, le salon, les chambres, les salles de bain, ma grande garde-robe et surtout la magnifique cuisine, mon dieu !!! J’en ai pas crû mes yeux quand j’ai vu ça ! Il avait dû partir pour une affaire, je l’avais enlacé une dernière fois en lui offrant un dernier merci. Il repartit alors comme il m’avait emmené. Après une dernière vérification de la maison, je me suis rendu compte qu’il n’avait pas acheté… mes précieuses amies… les sucreries !!! Il fallait que je remédie à cela et rapidement. J’étais plutôt bien habillée, légèrement car il faisait chaud, un long chapeau fin sur le crâne pour me protéger du soleil, mon sac à main évidemment, portant élégamment une fine robe blanche d’été qui m’allait à ravir. J’étais toute contente, sortant de chez moi pour rallier la ville et enfin pouvoir retrouver mes amies sucrées. Sur le chemin, je me sentais si bien, il faisait agréablement chaud, la vue de la mer était sublime et le chemin était ni trop long, ni trop court, me permettant d’apprécier la beauté de la nature que je verrais chaque jour. La ville, enfin, mes attentes allaient enfin se révéler ou non, les hybrides existent-ils vraiment ? Je n’en vus aucun dans les rues, j’avais demandé mon chemin à une charmante vieille dame pour savoir où se trouvait le magasin le plus proche, elle m’indiqua alors l’épicerie. Je la remerciais alors avant de me diriger dans la dite enseigne. Je rentrais et l’épicier me salua avec un sourire et un amical « bienvenue ». Je lui répondis alors poliment par un sourire également et après avoir trouvé mon bonheur, me dirigeai vers la caisse où, évidemment, l’épicier fit un commentaire « Oh, une si belle femme qui mange des sucreries, faites attention à ne pas grossir ». J’eus un petit sourire et je payai après lui avoir répondu :

-Je fais ce que je veux, les sucreries sont mes amies et une ou deux sucettes de temps à autre, ce n’est pas grave, ça fait des années que je fais comme ça !

Il me rendit la monnaie avec le sourire et me souhaita une bonne journée alors que je sortais de l’échoppe, il faisait un peu plus chaud :

-Haaa, on voit que l’été est bientôt là !

Juste après, je commençai à me balader dans la ville, me retenant de mettre une sucette entre mes lèvres, d’habitude, je l’aurai fait mais là, je ne connaissais personne ! Sur le chemin, toujours rien, pas d’hybride, j’étais déçue mais je me disais que selon mon père, ils étaient comme des animaux, ils doivent donc, pour la plupart, être chez leur « maître ». Quelle blague, moi, les hybrides ne seront miens que si ils le veulent, je ne sais pas forcer une main. J’espère qu’ils apprécieront ma cuisine… je peux en adopter trois, voir quatre si je fais meubler la dernière pièce, ne pas oublier que je devrais sûrement héberger « Miya » au début, j’ai hâte qu’elle puisse venir elle aussi. Enfin bref, dans l’immédiat, j’étais dans un quartier un peu plus pauvre mais néanmoins je n’y faisais pas attention, faisant attention aux ruelles, sauf à une ou je fis tomber mon sac sans faire exprès, je m’étais alors abaissée pour le ramasser et entendit quelqu’un courir dans la ruelle et me percuter, j’eus failli tomber et je fus déboussolée, me redressant, je regardai qui avait manqué de me faire tomber et là, première fois que je voyais ça réellement. Un hybride ! Enfin… plutôt une ! Je l’observai alors quelques instants, ses petites n’oreilles s’agitant et sa queue nue remuant, cela devait être une souris ! J’eus alors un sourire et m’accroupit doucement près d’elle :

-Ca va aller ? Pourquoi couriez-vous ainsi ? Vous êtes donc une hybride ??? Une vraie de vraie ? Je n’en ai encore jamais vue alors je ne sais pas vraiment haha.

J’étais légèrement gênée puis tendit ma main pour l’aider à se relever, me présentant alors :

-Je me présente, Maria Rosa, je viens d’arriver sur l’île, j’avais hâte de voir un hybride en vrai !

Je lui souris et me rendit alors compte qu’elle était un peu misérable, salle et je me sentais observé par d’autres choses que ses jolis yeux violets qui me faisaient penser aux miens.

-Oh, tu sembles mal au point, si tu veux, je peux te laisser faire ta toilette chez moi, un peu de compagnie le premier jour ne me ferait pas de mal. Désolée si c’est en tombant que vous soyez devenue aussi sale, je ferai votre lessive aussi.

J’étais drôlement bavarde sous l’émotion de rencontrer une hybride et le fait que tu sois avec un humain aurait semble-t-il, fait déguerpir tes agresseurs. Je restais là, debout face à toi, une sucette mauve entre les lèvres qui formaient un sourire à chaque fois ravi de faire des rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa) Lun 11 Mai - 21:33

Je pouvais voir que la Jeune femme que j'avais percuté avait des yeux violets... Tient, comme les miens ! Je sortis de mes réflexions en entendant la femme me poser certaines questions... Elle semblait à la fois surprise et excitée d'être tombé sur une hybride. Bah, elle me semblait sympathique et c'était tout ce qui contait !

- Ouaip, ça va, j'ai connu pire~~Je suis une vrai hybride, une Ratte pour être plus exacte !

J'avais annoncer cela d'une voix fière ! j'étais parfaitement heureuse d'être ce que j'étais , et je ne changerais cela pour rien au monde... Du coin de l'œil, Haruka me faisait signe. Alors, je la regardais et un grand sourire s'afficha sur mon visage !

- Ils sont partie ! Je crois bien qu'on doit notre sauvegarde à cette humaine !

Si Haruka semblait ravi par la tournure des évènement, Sunny, lui, ne semblait pas aussi enjouer... Il était vraiment attachant et plein de joie de vivre, mais dès que l'on parlait d'humain il commençait à devenir distant....Il ne les aimait pas vraiment et je l'avais très bien compris. Mais je savais bien que tous les humains n'agissaient pas comme nos anciens agresseurs, et peut être que cette Femme réussirais à décoincer un peu notre Sunny international !

Puis, elle se remit à me parler. Cette fois-ci, elle se présenta comme étant Maria Rosa et qu'elle venait tout juste d'arriver sur l'île et qu'elle avait eu hâte de rencontrer un hybride en vrai. Et bien, on pouvait dire qu'elle était servie ! Cependant, elle sembla vite se rappeler que j'étais toujours sur le sol -ce que j'avais totalement oublié d'ailleurs et qu'il serait peut être temps qu'on s'occupe un peu de tout ça ! Elle s'était même excusée parce que l'hybride était sale... Oui, Maria semblait vraiment s'inquiéter pour elle, et ça la rassurait un peu !

- Héhé ! j'avoue que je dois être sale, mais c'est les conséquence de vivre librement dans ce bas monde ! ... En fait non, c'est juste parce que je vis dans les ruelles et que je n'avais pas envie de changer de train-train quotidien... Mais, vu que l'occasion se présente d'elle-même !

Je me relevais alors, en prenant la main qu'elle tendait depuis déjà quelques instant. Puis une fois debout, je m'étirais alors, faisais bouger ma queue dans tous les sens.

- Tant que j'y suis, je te présente les envahisseur de l'espace ! Voici Haruka ! Elle est d'un calme et d'une sagesse à toute épreuve ! Et ici, c'est Sunny. Il a du mal à apprécier les humains, mais je suis sûr que tu pourrais lui prouver qu'ils ne sont pas tout mauvais.

Je lui montrais alors mes deux camarades lorsque j'employais leur nom. Haruka se contentas d'une sorte de révérence qui m'avait presque fait pouffer, et Sunny tournais le dos à Maria...

- Mis à part ça, t'habite où ?

À la fin, je fredonnais de nouveau un petit air joyeux tout en balançant ma tête de gauche à droite en rythme avec mes paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Maria Rosa
avatar

I will protect you.
I will protect you.
Messages : 103
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 23
Localisation : Chez moi.
MessageSujet: Re: Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa) Mer 13 Mai - 19:44

J’étais toute souriante et émoustillée, je voyais enfin, enfin une hybride, une vraie ! J’écoutais alors sa voix, ne l’interrompant point :

- Ouaip, ça va, j'ai connu pire~~Je suis une vrai hybride, une Ratte pour être plus exacte !

Je retins un rire en me disant « Je n’étais pas si loin de la réalité », une ratte donc, elle n’en reste pas moins choupie ! Et je suppose que même des animaux dégueulasses peuvent être adorables en hybrides –même si bon, les rats, je ne trouvais pas ça horrible-. Enfin bref, alors que je sortis de mes pensées et que je la vus tourner son regard sur vers une de ses épaules et qu’elle se mit à sourire, un adorable sourire d’ailleurs. Je la voyais alors s’intéresser à ses épaules, comme si elle avait un ange sur l’épaule droite et un démon à gauche comme dans certains dessins animés, je ne pus m’empêcher de m’imaginer la version ange et celle démon de la jeune ratte. Mon sourire se fit encore plus tendre à cette vision de mon esprit, j’étais ravie de rencontrer une hybride si rare, car, dans les mangas ou les jeux où il y en avait, c’étaient des loups, des chiens, des chats, des animaux classes et qu’on connait bien, mais là, c’était une ratte, c’était une originale pour moi. Alors que je sortis de mes pensées, je l’aidai enfin à se relever, extrêmement attentive à tout ce qu’elle disait.

- Héhé ! j'avoue que je dois être sale, mais c'est les conséquence de vivre librement dans ce bas monde ! ... En fait non, c'est juste parce que je vis dans les ruelles et que je n'avais pas envie de changer de train-train quotidien... Mais, vu que l'occasion se présente d'elle-même !


Je venais de comprendre qu’elle était à la rue, la pauvre, j’aurai pensé que les hybrides étaient bien traités, ou en animalerie je suppose ! La pauvre… je la plains, seule dans les rues… c’est ce que je croyais.

- Tant que j'y suis, je te présente les envahisseur de l'espace ! Voici Haruka ! Elle est d'un calme et d'une sagesse à toute épreuve ! Et ici, c'est Sunny. Il a du mal à apprécier les humains, mais je suis sûr que tu pourrais lui prouver qu'ils ne sont pas tout mauvais.

Je regardais alors ses épaules et comprit enfin, souriant doucement, deux petits rat, un noir, une blanche. « Qu’ils sont choupis » ai-je lâché en gratouiller la tête de Haruka, hésitante avec Sunny, je lui offris juste un sourire et un geste pour dire bonjour si il n’aime pas les humains, de plus il me tourna le dos ensuite, je fis mine de le bouder puis de sourire, entendant une question.

- Mis à part ça, t'habite où ?

Et elle commençait à chantonner, toute choupi, je n’allais pas résister bien longtemps et lui demander si elle voulait bien que je l’adopte. Je lui souris et lui fit signe de marcher avec moi, nous parlions sur le chemin :

-Tu parles aux rats ? C’est super ça. Dis-leur d’éviter de grignoter mon mobilier… et toi aussi d’ailleurs ! Ce serait fâcheux, je leur donnerai un fromage une fois à ma maison, j’habite au bord de la plage, je viens d’arriver mais mon père y a fait construire une jolie maison qui me convient parfaitement. Donc tu es à la rue…

À ces mots, je m’arrêtais, souriante et observant sa queue, elle était loin d’être repoussante (sa queue) même si j’avoue qu’une touffue serait sûrement mieux, alors j’osai lui demander :

-Et si je te prenais chez moi ? Qu’est-ce que tu en dis ? Je ne pense pas que la rue convienne à une jeune enfant comme toi, tu as dû en souffrir… quoique, tu avais Haruka et Sunny. Si tu viens et que tu les fais promettre de pas faire de trous ni de rien abîmer, ils pourront venir, je leur trouverai bien un nid douillet à l’animalerie… quoique ici ça doit être à taille humaine haha.

Je me mis alors à rire un peu seule, la sucette finie mais j’aimais bien garder le bâton entre mes lèvres comme si c’était une cigarette. Je me remis à marcher en attendant qu’elle me réponde, impatiente de savoir si j’allais avoir ma première hybride ou non, que je chouchouterai et, j’espère, nous serions de bonnes amies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa) Jeu 14 Mai - 14:51

J'attendais sa réponse, ma bonne humeur toujours d'actualité -de toute façon, il était rare que je ne sois pas contente- lorsque Maria me fit signe de la suivre. Alors, je lui emboîtais le pas. Je ne savais pas si elle comptait parler tout de suite, mais je ne disais rien et ni Haruka, ni Sunny n'ajoutèrent leur grain de sel. Après tout, je n'étais pas idiote, je savais bien que la jeune femme à mes côtés avait déjà la confiance de Haruka et en ce qui concernais Sunny... Et bien, j'étais plus surprise que ce que je pensais.... D'habitude, il n'hésitait pas à mordre les humains pour leur faire comprendre qu'ils ne les aimaient pas... Hors, il s'était contenté de tourner le dos à Maria.... C'était un grand pas pour lui !

J'entendis alors Maria commencer à parler. Tout d'abord, elle me dit qu'elle trouvait cela génial que je parle aux rats. Je n'en pensais pas moins ! C'était une faculté super hyper méga trop chouette ! Puis, elle me demanda de leur demander d'éviter de grignoter le mobilier. Et moi aussi par la même occasion. Je lâchais un petit rire, je connaissait suffisamment mes amis pour savoir qu'ils avaient très bien compris ce que la jeune femme disais. Enfin, elle conclut sa phrase en me disant qu'elle venait d'arriver ici et que son père lui avait construit une maison.

Cependant... Elle sembla hésitante lorsqu'elle évoqua le fait que j'étais à la rue.... Personnellement, je n'avais aucun problème avec ça. Je vivais ma vie comme je l'entendais et je n'avais pas de contrainte. Libre à moi de faire mumuse avec les animaux des quartiers pauvre ou de faire la sieste sur les toits des maison là ou personne ne me trouverait. Le seul petit inconvénient était une histoire de nourriture, mais en règle générale, j'envoyais Sunny chiper de la nourriture à quelque marchant... Et ça l'amusait d'ailleurs !

Enfin bref, elle semblait me prendre un peu en pitiée, mais elle ne devrait pas. Je n'avais pas vécu dans le luxe, mais je ne m'étais jamais fait avoir non plus.... Et je n'avais jamais failli finir dans une quelconque animalerie... Ou laboratoire.... J'avais vécu libre de tout et c'était parfait !

Alors que j'allais lui expliquer que ma vie n'était pas si mal, elle recommença à parler... Et elle me prit de cour.... Oki, elle était sympa, et Sunny et Haruka ne réagissait pas mal.... Et elle nous acceptait tous les trois -ce qui était parfait !-...Mais....Oh, pourquoi pas !

- Tu voudrais m'adopter ? Ça me convient ! Mais je te préviens, on compte cher en sucreries ! ....Ouaip, les deux affreux ici présent n'aime pas le fromage... Va savoir pourquoi ....

Sunny peut contant d'être qualifié d'affreux sauta sur Maria... Pour se poser sur l'épaule de la jeune femme et me tirer la langue. Si cela fit rire Haruka, en ce qui me concernait, je commençait de plus en plus à être certaine que Maria était la personne qu'il nous fallait !

- Comme si ce que je disais était faux Sun... Enfin, maintenant que tu es au courant pour nos goûts.... Je te mets en garde, si sunny finit par t'apprécier plus qu'un peu, tu peux être sur que tu aura un camarade impossible à rattraper pour t'aider à faire les choses.... Bêtise et embêter les autres humains surtout ! Enfin, c'est drôle que ces deux-là t'apprécier déjà ! Et ne t'en fait pas pour ton mobilier, on a horreur de ça... Ça fait mal aux dents !


Haruka à mes côtés hochait la tête pour approuver mes dires....
Revenir en haut Aller en bas
Maria Rosa
avatar

I will protect you.
I will protect you.
Messages : 103
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 23
Localisation : Chez moi.
MessageSujet: Re: Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa) Sam 16 Mai - 10:44

Toujours souriante, je l’observais en marchant, je regardai aussi pour voir les deux petits rats sur ses épaules, ne voyant pas bien « Haruka » mais « Sunny » était bien visible dans ses cheveux blancs, je ne pouvais m’empêcher de sourire en attendant ses réponses, regardant vers ma maison, elle devait être encore à un bon petit kilomètre, j’espérais que cela ne la dérangeait pas toute cette marche entre la ville et ma maison qui pourrait devenir la « nôtre ». Je l’entendis rire à ma deuxième demande comme moi je riais également, c’était bête comme question, je m’en suis rendu compte que lorsqu’elle s’était mise à rire, je laissai toujours un petit temps entre mes questions pour qu’elle puisse répondre. Je me demandais vraiment depuis combien de temps elle était à la rue, a-t-elle survécu depuis tout ce temps ?  Je pensais alors que surtout elle ne s’était pas présenté, n’osait-elle donc pas ? Était-elle encore un peu craintive à mon égard ? J’allais lui demander mais je ne voulais pas lui couper la parole évidemment.

- Tu voudrais m'adopter ? Ça me convient ! Mais je te préviens, on compte cher en sucreries ! ....Ouaip, les deux affreux ici présent n'aime pas le fromage... Va savoir pourquoi ....

Je souris et ris doucement en sachant que ces rats ne mangent pas de fromage, étrange mais alors que j’allais encore faire ma pipelette, je vis Sunny me sauter sur l’épaule, je sursauta et n’osait pas bouger, de peur qu’il me morde vu qu’il n’aime pas les humains soi-disant, j’étais pétrifiée de peur mais j’étais tout de même attentive à ce qu’elle disait.

- Comme si ce que je disais était faux Sun... Enfin, maintenant que tu es au courant pour nos goûts.... Je te mets en garde, si sunny finit par t'apprécier plus qu'un peu, tu peux être sur que tu aura un camarade impossible à rattraper pour t'aider à faire les choses.... Bêtise et embêter les autres humains surtout ! Enfin, c'est drôle que ces deux-là t'apprécier déjà ! Et ne t'en fait pas pour ton mobilier, on a horreur de ça... Ça fait mal aux dents !

Je souris un peu, lâchant un grand soupir rassuré, disant tout bas au petit rongeur en espérant qu’il me comprenne :

-Alalala tu m’as fait peur tu sais !!! Vu que t’aimes pas les humains j’ai crû que tu voulais me mordre ! Tu m'aimes bien alors haha ?

Je grattouillai alors tout doucement son petit crâne, espérant très fort que cela ne la mette pas en rogne. Et vu qu’on s’était arrêté, la maison était toujours à la même distance et je me remis alors à sourire, n’ayant pas oublié tout ce qu’elle avait oublié, tendant sa main à l’hybride qui ne s’était toujours pas présenter :

-Ravie pour mon mobilier et moi aussi, j’adore les sucreries, je suppose que ça se voit. Dit-elle en faisant tourner le bâton de la sucette dans sa bouche. Enfin bref, à part cela, tu ne t’es toujours pas présenter toi-même haha. Et vous voudrez que je vous trouve un petit nid douillet les petits ? Ou vous pouvez dormir où vous voulez, après tout les lits sont assez grands, vous pourrez dormir avec votre grande amie.

Je souris et me remit à marcher, montrant du doigt la belle et grand maison avec les grandes baies vitrées :

-Ca c’est chez moi, on y sera bientôt ! J’espère que vous vous-y plairez.

Toujours ce même rictus sur le visage, je recommençai à regarder ma toute première hybride –si tout va bien- et je continuai d’avancer, je me sentais si bien aujourd’hui, avec en plus, ce sublime soleil qui nous offrait ses doux rayons chaleureux.

(PS : J'aime beaucoup rp avec toi ^^, as-tu un skype ? Et on arrête après ta réponse et on reprendra dans la section de ma maison okay ^^ ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa)

Revenir en haut Aller en bas

Au final, ce n'est pas si mal une ruelle ...(PV Maria Rosa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybride ou Maître ? v2 ::  :: Ruelles sombres-