[NC-16] Bienvenue à Géolia ! Oubliez les robots pour vous servir ! Les hybrides sont là !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tetsuo [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tetsuo
avatar

Yes I'm alone but I'm alone and free. ~
Yes I'm alone but I'm alone and free. ~
Messages : 12
Date d'inscription : 24/03/2015
Age : 25
MessageSujet: Tetsuo [Terminé] Lun 30 Mar - 0:04


 

 
Tetsuo

 
Nom :
Tetsuo
Sexe :
Masculin
Âge :
21 ans
Groupe :
Hybride rebelle
Race :
Faucon pèlerin
Métier :
Aucun
Orientation sex. :
Hétéro
Statut social :
Pauvre vers moyen

 
Pseudo :
Akuma
Âge :
22 ans
Tu nous as trouvé comment ? :
Par un lien sur la V.1
Des suggestions ? :
Enlever la toolbar, c'est encombrant...
D'autres comptes sur le forum ? :
Non
Code du règlement :
Validé ~



A propos...

 
PHYSIQUE - Certains traits physiques définissent l'apparence de Tetsuo sous sa forme humaine, celle qu'il utilise pour se fondre dans la masse. Tout d'abord on remarque ses cheveux mauves et dont les mèches rebelles sont très longues devant sa tête. Il lui arrive souvent de devoir les arranger parce que durant son sommeil elles ne sont plus très droites. Heureusement Tetsuo n'a pas besoin de gel pour dompter sa coiffure, il suffit de ses mains. Ensuite au sujet de ses yeux, à cause de ses cheveux, ils empruntent souvent la même couleur, alors qu'en réalité ils sont bleu foncé. Pour son visage, la forme est assez régulière, son menton pointu lui donne un aspect taillé. Son petit nez est d'une bonne longueur et ses oreilles se démarquent facilement de ses cheveux, ce qui ne l'empêche donc pas de percevoir les sons. En ce qui concerne le reste de son corps, il l'enveloppe d'une combinaison moulante très confortable qui lui permet une bonne aisance de mouvements. Elle est composée d'une seule pièce qui recouvre son cou, ses mains, et va jusqu'au bout des orteils sans pour autant les oppresser. Au cou il porte un collier ceinture afin de se donner du style, et pour ne pas que son cou soit vide. Ses épaulettes sont renforcées afin d'amortir les chocs comme ceux durant une chute. Ainsi il est rare qu'il se déboite les épaules et ça lui offre une zone pratique en cas d'attaque de front de sa part. À la taille, comme pour donner l'impression que sa combinaison se divise, il enfile une ceinture bien serrée. C'est plus esthétique que pratique. Aux pieds il recouvre sa tenue par des bottines en cuir de la même couleur afin de devenir tout-terrain sans risquer de s'écorcher les pieds. Ainsi il devient aussi aisé pour lui de se mouvoir sur terre que dans les airs, le rendant vraiment apte pour tous types de terrains. Dans le dos se trouve une longue fermeture éclair dont le guide est relié à une ficelle discrète qui lui permet facilement de fermer sa combinaison sans se démettre une épaule.Sous sa combinaison, en guise de look sobre mais toutefois insortable en public, Tetsuo enfile un long short noir qui lui garantit un frottement lisse au niveau des cuisses. Au torse il porte un t-shirt étroit qui possède la même particularité, ce afin d'éviter les irritations si il devait transpirer et se mouvoir énergiquement, comme marcher ou grimper. Bien que son pouvoir de volatile lui permette de ne pas se réduire aux restrictions des créatures terrestres. Aux poignets il enfile toujours une paire de gants épais afin d'atténuer un maximum les frottements et garantir un parfait confort si jamais il devait porter de lourds objets. À part ça son look "interne" ne comporte rien d'autre.Sous sa forme hybride, en contradiction avec bon nombre de témoignages, deux ailes blanches sortent de derrière son dos. Comme Tetsuo aime se terrer dans l'ombre pendant la nuit, il est difficile de remarquer la couleur de ses ailes, mais elles sont bien blanches. C'est sa transformation de base en cas de déplacements discrets sur de petites distances. Quand il emploie sa transformation complète, de nombreux autres éléments se distinguent. À commencer par sa tête chevelue qui laisse place à un crâne rond et brillant composé d'un tout petit plumage semblable à du velours. Ses mèches rebelles se retrouvent en sourcils, fins et mauves, certes bien plus petites mais bien caractéristiques. Un petit bec remplace alors son nez, de couleur jaune avec une pointe bleu marine sur le bout. Ses yeux changent de pupilles pour celles d'un faucon pèlerin, un peu plus pétillants et grands. Au niveau de ses pieds, ils se changent en une paire de serres à trois griffes chacune, et derrière son bassin apparait une sorte de queue de pie blanche repliée vers le haut, lui donnant une touche encore plus légère.Pour parler de manière plus globale, sa musculature n'a rien d'olympique, il est surtout maigre un peu partout. Sa force n'est pas son meilleur atout, mais sa vitesse et sa discrétion rattrapent largement le coup. Possédant une époustouflante vitesse en piqué ainsi qu'une vue des plus perçantes, il est capable de se déplacer avec une habilité accrue dans les airs et sur terre. On peut le qualifier du type agilité et vitesse, tout en diminuant le côté défense et force brute. Cela dit comme vitesse est synonyme de puissance, mieux vaut ne pas se prendre un de ses poings dans la face depuis le ciel, vraiment pas.
CARACTÈRE -Pour ce qui est du mental du faucon humain, il y a peu de choses à dire. De façon globale, il n'est pas du genre à se décarcasser pour voiler ses sentiments. Il ne trouve pas ça utile du tout, donc si il est heureux, il ne faut pas chercher de tristesse enfouie dûe à un passé obscur, et si il fait la tête, c'est souvent parce qu'il s'ennuie, rien de plus.Premièrement, l'aspect de sa personnalité qu'on remarque le mieux, c'est son amour de la taquinerie. Pas vraiment comme un enfant, des farces un peu dangereuses comme pousser un skateur quand il hésite à slider une rampe, ou de façon plus globale empêcher les rabat-joie de l'ennuyer en les neutralisant efficacement. Que ce soit en les assommant ou en les enfermant, tout ce qu'il désire c'est profiter de la vie pour s'amuser comme si chaque lendemain était le trente-et-un août. Ainsi si on essaye de l'en empêcher, il n'hésitera pas à devenir violent et méchant pour neutraliser les gêneurs.Ensuite, ce qui est aussi facile à remarquer, c'est son profond respect pour les femmes en général si ce sont des hybrides. Selon lui le gène animal les rend infiniment plus séduisantes que les humaines. Ce pourquoi il aura tendance à traiter les femmes comme de simples figurants dans le film qui tourne sa vie. Tout comme les hommes. Envers les femelles hybrides il se montre alors très galant et courtois, n'hésitant pas à user de protocoles aussi classiques qu'originaux; baiser la main, se courber, se rabaisser oralement, vouvoyer, donner de l'importance à la personne. Bien qu'il ne se rabaisse pas plus bas qu'il ne l'estime, il ne va pas dépasser les petites demandes comme porter ses courses ou lui servir de guide dans la ville, pas devenir son aventure d'un soir ou encore faire le ménage dans sa maison, sauf si vraiment elle n'en est pas capable.Comme on a pu le deviner, il est plutôt serviable dans la mesure où il sent qu'on ne le mène pas par le bout du nez. Par exemple aider ceux qui sont dans le besoin physiquement, ce n'est aucunement dérangeant, mais faciliter la vie à ceux qui en profitent déjà beaucoup à son goût, ça leur vaudra un refus froid. En revanche pour une femelle hybride, il a souvent la mauvaise habitude de reculer la limite jusque dans le ridicule si elle use de son charme. Tetsuo a beau aimer s'amuser, il lui arrive parfois de se montrer sérieux comme par exemple en combat. Il a aussi un grand sens de l'honneur, il ne frappe pas une personne à terre, ni dans le dos, par surprise, et il ne laisse personne interférer dans un duel, quel que soit le camp de l'intervenant. Par contre si il est dans la nature dense, ça ne lui posera pas de soucis d'utiliser des armes déjà présentes comme un bâton ou détourner l'attention afin de prendre l'avantage; ce qui est différent d'une attaque surprise parce que dans le premier cas c'est l'approche stratégique qui ne se fera pas par surprise, alors qu'une fois le combat entamé, tout est bon pour gagner, tant que l'adversaire est en état de se défendre. Ainsi il ne jettera pas de sable dans les yeux et éviter tant que possible d'achever son adversaire quand il est fini. Il lui arrivera parfois de l'aider à se relever si il estime le combat suffisamment serré. Ce n'est pas du tout par gentillesse, mais parce qu'un combat sans mort au bout du tunnel vaut la peine d'accorder une revanche. Évidemment quand il perd, il ne cache pas sa déception, mais il restera bon perdant si le combat s'est déroulé courtoisement et dans les règles de l'art. Autrement il se relèvera autant de fois que possible pour gagner et débordera de plus en plus sur ces principes.Dans un recoin bien plus moral que le reste, il n'aime pas crâner dans les bons moments, se vanter, ou plus globalement profiter de la situation pour mettre en avant sa personne. Aussi, il n'est pas du genre à faire la morale aux gens si il leur trouve un trop gros défaut, c'est à eux de résoudre ce genre de choses, pas à lui. Pour rejoindre l'aspect précédent, Tetsuo n'aime pas trop conseiller, bien qu'une quantité énorme volent dans sa tête dans beaucoup de cas. Il se montre serviable, mais quand il s'agit d'aider une personne à mieux se sentir, il démentira la possession de qualifications requises pour jouer tel ou tel rôle comme psychologue. Il se contente souvent de son rôle à lui et reste neutre dans beaucoup de cas, au lieu de prendre parti pour ses amis aveuglément ou vouloir la justice à tout prix. En gros, il reste hors des conflits quand ça ne le concerne pas directement, et évite toujours de donner son avis. Pour lui, la réponse à un conflit se trouve dans l'esprit des opposants en question.
HISTOIRE - Lunettes de soleil, tenue noire en cuir, dégaine de voyou, attitude de racaille, véhicule bruyant et intimidant, voilà le quotidien des motards. On les voyait souvent comme des monstres dont le seul but est de répandre l'anarchie et soumettre les piétons. Bien entendu, les cyclistes et même les voitures ne leur faisaient pas peur, ils le montraient bien. En périphérie de la ville se terrait une bande de motards bien particuliers car ils avaient pour but de répandre la terreur sans tuer personne. Bien souvent ils débarquaient dans la ville en bande et arrosaient les passants avec leurs pistolets automatiques chargés à blanc. Ils ne voulaient pas verser le sang, car les gens quitteraient bien vite la ville pour aller ailleurs, mais il fallait les terrer dans la crainte de sortir de chez eux. Bien entendu ils ne se faisaient jamais arrêter par la police, car ils se dispersaient si bien que personne ne pouvait les suivre. Le temps qu'il leur aurait fallu pour décider qui poursuivre leur aurait permis de s'enfuir bien loin. Ils se faisaient appeler "Les dragons noirs", ces créatures nocturnes dont le regard seul suffisait à paralyser ses proies sur place ou les faire s'évanouir.

Personne ne connaissait vraiment leur quartier général, mais on le savait proche de la ville, sans pouvoir donner de direction. Tetsuo en faisait partie aussi, ou du moins il le désirait chèrement. Le chef de la bande avait vu son courage à de nombreuses reprises quand il les suivait partout. Cependant le meneur avait besoin de lui faire passer un test pour intégrer la bande. Il attendait de Tetsuo qu'il mette en joue un policier et s'arrange pour le terroriser assez pour provoquer une réaction violente. Malheureusement il avait peur de se faire serrer et échouait à chaque fois à se laisser poursuivre afin de tester le policier. Le meneur avait une patience plutôt large en ce qui concernait les actes d'entrée dans la bande, mais il fallait qu'un jour il se lance, sinon il se verrait refuser le droit de trainer avec eux. Il fallait donc que le jeune homme prenne son courage à trois mains, qu'il surpasse sa peur afin de se montrer impitoyable. Cette fois il avait un plan pour "abattre" un flic pas trop chevronné, mais ça allait être très serré. Le timing à adopter demandait une parfaite coordination entre ses gestes et bien entendu la retraite rapide devait être pris en compte. Entretemps la police locale, à la fois amusée et trop vieille pour ces conneries, avait fini par nommer une brigade entière à moto afin de traquer chaque motard jusqu'à tous les coincer. Leur arsenal s'adapta aussi pour passer des balles réelles et tasers inutiles aux balles de caoutchouc. Les manifestations étaient aussi rares que de trouver un billet d'argent par terre, les policiers devaient bien utiliser ces munitions pour une chose plus active. Ainsi ils ne provoquaient aucune hécatombe, aucun dommage collatéral et donc ils pouvaient les coincer sans souci. Cependant il fallait bien viser.

Ayant fait part de son plan au groupe et surtout au chef, celui-ci accepta de lui donner une ouverture pour son acte terroriste. Durant un raid lancé en plein jour autour du commissariat principal avec tous les membres du clan, Tetsuo surveillait les policiers en question afin d'en trouver un bien nouveau. La brigade anti-motards était montée sur sa deux-roues et commençait à engager la course-poursuite à travers la ville. Cette fois les membres du clan avaient sorti leur arsenal spécial afin de contrer efficacement ces pros du guidon. Pendant ce temps de diversion, Tetsuo avait repéré sa proie qui tentait de traverser le parking pour atteindre sa voiture. Le jeune voyou fonça alors vers lui en décalant sa trajectoire afin de pouvoir faire demi-tour sans le heurter. Au moment de passer près de lui, il effectua un dérapage contrôlé afin de se placer proche de la cible. Il quitta alors le guidon d'une main afin de prendre son pistolet dans son dos et lui tirer une balle à blanc à une dizaine de centimètres de son front. Le policier recula alors violemment et s'embrouilla les pattes avant de tomber en arrière et s'évanouir. Une fois la manoeuvre réussie avec succès, Tetsuo mit les gaz si fort que l'avant de sa moto se souleva avant de lui permettre finalement de mettre le feu au bitume. Son poursuivant, visiblement impressionné par sa maitrise de la bête, ne fit que le serrer d'avantage. Il fallait maintenant que Tetsuo sème ce pot de colle afin de terminer sa mission sur un sans-faute.

Le jeune motard eut alors l'idée de prendre de la hauteur sur un parking surélevé et de faire le saut de l'ange. Pendant ce temps, un émissaire de la bande passait sur les lieux de l'incident, observant la trace de dérapage et le policier évanoui, le front roussi par la détonation mais bien vivant. Tetsuo exécuta alors un quart de tour afin d'évaluer la distance, alors que son poursuivant le dissuadait de continuer sa route. Le jeune homme pouvait facilement sauter du parking et atterrir plus bas, mais il vivait sur sa moto, alors il devait fuir sur sa moto, et non se rabaisser aux piétons. Tetsuo prit alors un grand élan une fois qu'il ait redémarré sa route, et fit le grand saut depuis une bordure extérieure. Le temps semblait se suspendre, alors que le flic ralentissait pour ne pas commettre la même folie que lui. En se couchant, le motard avait pu gagner des miettes de vitesse et ainsi il posa les deux roues sur le toit du bâtiment, avant de perdre l'équilibre et de faire des tonneaux avec sa moto dans deux directions parallèles. Le véhicule finit sa course sur le gravier alors que Tetsuo heurta une bouche d'aération en aluminium de plein fouet. Afin de garantir sa victoire, le jeune homme se releva d'un bond et tendit un doigt d'honneur vers le policier, qui, sans un mot, fut demi-tour afin de regagner le commissariat. Les quelques côtes fêlées de Tetsuo ne le découragea pas de remonter sur sa moto et de franchir un à un les toits. Finalement il emprunta maladroitement un escalier de secours afin de regagner la terre ferme et ainsi rejoindre ses comparses.

L'émissaire de la bande était arrivé avant lui, il avait raconté l'évènement à la troupe, et le chef était ravi de compter un membre de plus dans sa troupe. Comme récompense, on lui offrit une bonne pinte de bière, mais la douleur le contraignit à poser pied à terre et il s'évanouit alors une fois couché sur le sol. L'équipe se précipita pour le bander comme il faut afin de ne pas trop abîmer leur nouvelle recrue, si jeune et si fragile, mais si folle à lier. Il fallait au moins ça pour faire partie des dragons noirs.

Il ne fallut qu'une semaine au nouveau membre de la tribu pour se remettre totalement de ses blessures, bien qu'il ne soit pas fier de sa faiblesse physique. Malgré tout il reprit quand même la route avec ses amis, même si la douleur survenait encore dans les mouvements brusques. Cette fois ils avaient envie de semer leurs poursuivants policiers d'une façon particulière, car ils les invitèrent à une partie de moto cross dans la forêt. Chacun dans un chemin différent, les motards avaient un parcours parfois plat et large, parfois bosselé et étroit. Tetsuo n'avait pas pris de chemin particulièrement difficile, pourtant la douleur au torse devenait insoutenable, comme si ses côtes se fendaient de nouveau. La forêt pouvait se montrer impitoyable, le jeune homme s'en rendit compte très vite quand sa moto heurta un caillou de travers pour le faire passer par-dessus bord. Son corps dévala alors une longue pente dans la verdure, avant qu'il ne heurte un rocher avec sa tête et ne l'envoie rejoindre les étoiles. Le policier voyait le corps inanimé du voyou et alla voir son état en descendant de sa moto. Apparemment il était juste évanoui, bien que sa tête saigne, ce qui fit hésiter le flic entre appeler une ambulance, le coincer en prison, ou le laisser en plan. Finalement il décida d'appeler une ambulance en bon citoyen, mais pour ça il devait quitter la forêt pour capter du réseau. Il n'avait pas non plus envie de trimballer un corps inanimé sur des kilomètres. Tout compte fait il se contenta de lui retirer sa moto et de le laisser en plan. Peut-être qu'un petit séjour dans le calme de la nature le ferait réfléchir au sens de son destin de motard voyou. Au moins il avait largement le temps d'y penser et d'y repenser encore et encore...

Le réveil de Tetsuo fut plutôt douloureux, car il avait vraiment très mal au crâne. Bizarrement il se sentait bien confortablement couché, la terre humide constituait un bon matelas. Perché sur une branche en face de lui, un faucon un peu curieux le regardait sans bouger. Le jeune homme n'avait aucune idée de la raison pour laquelle il s'était rendu dans cet océan de verdure, ni ce qu'il avait fait juste avant. Tout ce dont il se souvenait, c'était d'avoir chuté pendant un déplacement en forêt, mais tout était nébuleux et flou. Apparemment il devait vivre dans cette immense forêt, rien de plus. Par contre il ne savait pas où se trouvait son foyer et il faisait presque nuit, le mieux était de dormir sur place. Tetsuo se fabriqua alors un bon matelas avec des feuilles ainsi qu'une petite maison cubique à base de branches attachées ensembles avec du lierre. Bien que branlante, elle suffisait à le protéger de la pluie, surtout avec des larges feuilles dessus.

Pendant ce temps, le faucon avait rejoint son petit nid pas loin et observait son étrange visiteur. Il ne semblait pas effrayé par l'humain, sans doute parce qu'il ne montrait aucun signe d'hostilité. Tetsuo s'endormit alors sur place, dans sa petite maison d'un mètre sur deux sur un de haut. Il en profita aussi pour réfléchir à ce qu'il allait faire le lendemain. Il n'avait plus sa bande de motards, qui devait le croire mort ou imaginer qu'il ait abandonné le clan, donc plus aucune famille. Il avait quitté ses parents pour mener sa propre vie, il ne devait donc pas se permettre de retourner squatter chez eux. Et puis il se sentait bien dans ce monde de verdure où les animaux vivaient en harmonie.

La nuit fut très longue pour le jeune garçon, une vraie grasse matinée s'entamait bien. Tetsuo restait allongé encore quelques minutes afin de regarder si les arbres alentour laissaient voir des fruits comestibles. Malheureusement il n'y avait rien de tout cela, châtaignes, marrons, et autres fruits minuscules et inmangeables. Il remarqua alors des plumes en face de lui, ainsi que le faucon posé sur le toit de sa maison de fortune. Il sortit alors et s'assit en tailleur afin de le regarder dans les yeux, ce que fit le volatile aussi en penchant la tête sur le côté. Il était vraiment très beau avec son plumage et son crâne coloré, mais ce sentiment ne devait pas être réciproque vu son apparence d'humain. Il n'avait aucune plume qui le faisait voler, aucun bec, une vue normale, rien de passionnant. Pourtant le faucon ne semblait pas dérangé de sa compagnie, on avait même l'impression qu'il lui souriait. Tetsuo le fixa pendant un long moment tout en se demandant pourquoi il ne fuyait pas cet humain devant lui, alors qu'il était né pour polluer la planète. Comme si il avait choisi le jeune homme pour ami sans raison, une sorte d'intuition. Finalement Tetsuo se convainquit d'en profita et se leva pour lui proposer d'établir son perchoir sur son bras ou son épaule. Il ne bougeait pas de sa position, se contentant d'entendre le ventre du jeune homme gargouiller. Il s'envola alors soudainement vers son nid, situé judicieusement près d'un pommier sauvage. Malheureusement les fruits étaient petits et trop durs pour que le volatile puisse mordre dedans en suspension. D'un bond, Tetsuo prit une des pommes et se servit d'une de ses épaulettes pour la broyer contre l'écorce de l'arbre et ainsi lui permettre de se nourrir. Il ne savait pas pourquoi il aidait ce volatile parmi tant d'autre, mais il avait un peu de peine pour cet animal aussi désavantagé face à une pomme qui pendant trop fort sur sa branche.

Au fil des heures, Tetsuo commençait à s'habituait à la vie sauvage, et le faucon devenait de moins en moins timide avec lui. Si bien qu'il aimer se poser sur sa tête pour le taquiner, avant que son épaule constitue un meilleur perchoir. En plus Tetsuo le transportait gratuitement, c'était le pied pour ce volatile, il avait un ami très serviable dans son entourage. Le jeune homme avait de plus en plus envie de lui ressembler afin d'être comme un frère pour lui, même si leur relation débutait à peine. Ainsi il prit soin des plumes qu'il perdait parfois, afin de les utiliser comme applicateur. Il les broya alors avec une pierre contre une autre, avant de rajouter de l'eau afin de liquéfier la poudre. Il l'appliqua alors sur la peau de son dos et sur son visage le temps que son corps s'imprègne bien de l'ADN du faucon. Il ne savait pas du tout si ça allait fonctionner, mais si il pouvait rendre service à son jeune ami, alors il deviendrait comme lui, même si il ne devenait qu'à moitié volatile. Au fil des jours Tetsuo multipliait les étalements de mixture plumeuse sur son corps, espérant que son corps supporte l'assimilation.

Ce n'est qu'au bout d'un long mois que Tetsuo remarqua que son regard s'affinait de plus en plus. Des arbres fruitiers apparaissaient dans son champ de vision alors qu'il ne les avait jamais vus auparavant. Il espérait toujours qu'un jour des ailes lui poussent dans le dos et qu'il finisse par se transformer. Malheureusement il en était seulement au début de son petit greffage artisanal. Il ne perdait cependant pas espoir et voyait petit à petit son corps changer un peu partout, jusqu'à ce qu'il sente que les gènes du faucon demandaient la rupture de son corps pour faire éclater son ADN. Il grimpa alors d'un grand arbre et se jeta de tout en haut en écartant les bras. Le sol se rapprochait de plus en plus mais Tetsuo de perdait pas espoir est ferma les yeux en criant dans le but de faire exploser l'énergie nécessaire pour qu'il se transforme. Une grande paire d'ailes sortit alors de son dos et il prit alors son envol de justesse avant de heurter le sol un peu plus loin.

Il manquait encore d'entrainement, ce pourquoi il devait encore recommencer à se jeter dans le vide jusqu'à ce qu'il devienne enfin un demi-faucon. Au début il se blessait souvent, mais en voyant son ami à ses côtés, il n'abandonnait pas et réitérait sans cesse ses essais. Ce ne fut qu'après un mois de plus qu'il vit sa transformation effectuée en entier et qu'il se sentait prêt. De plus il aprrenait à voler et à changer de forme pour ressortir son humanité entière quand il le voulait. Tout n'était qu'une question d'entrainement, de détermination, et de courage. Tetsuo était devenu un autre, il n'était plus un voyou motard, dorénavant il serait un hybride rebelle au tempérament plus fort que l'écorce d'un arbre. Vu le don que lui avait fait son ami avec l'aide de son corps, Tetsuo pouvait enfin profiter de la vie et s'amuser avec son ami dans la forêt.

Malheureusement son faucon favori avait pris son envol vers un nouvel horizon, il ne venait plus lui dire bonjour tous les matins. Le jeune homme se disait qu'avec la sagesse dont il faisait souvent preuve, il avait dû juger que le bon moment était venu pour eux de vivre leur propre voie. Ou su moins, Tetsuo la sienne et le faucon se trouver un nouveau compagnon. Au fond de lui il espérait que leurs chemins finiraient par se recroiser un jour et qu'ils pourraient voler ensemble. En tout cas le jeune homme lui était infiniment reconnaissant, et pour lui montrer qu'il a appris une chose importante grâce à lui, il allait se jurer de respecter ses sembables animaux ou hybrides. Son ami méritait largement ce geste de sa part, et grâce à lui une nouvelle vie débutait pour le jeune homme. Une vie remplie d'amusement.
(c) Reira de Libre Graph'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku
avatar

Fondatrice ~
Fondatrice ~
Messages : 241
Date d'inscription : 22/03/2015
Age : 19
Localisation : Dans mes pensées

Feuille de personnage
Race (si hybride) : Cerf blanc
Hybride / Maître de : Seishi Kagama
Quartier : Commun
MessageSujet: Re: Tetsuo [Terminé] Mer 1 Avr - 14:09

Bienvenue !

Désolée pour le temps de réponse à ta fiche :c
Tout me parait bon, je te valide donc ! ~

Au plaisir de te lire. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hybridoumaitrev2.forumactif.org

Tetsuo [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybride ou Maître ? v2 ::  :: Présentations :: Validé !-