[NC-16] Bienvenue à Géolia ! Oubliez les robots pour vous servir ! Les hybrides sont là !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tu cherchais un chaton? voila un loup, mais je suis pas mal non plus! [terminé] {Pause}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 1
Date d'inscription : 03/07/2015
MessageSujet: Tu cherchais un chaton? voila un loup, mais je suis pas mal non plus! [terminé] {Pause} Ven 3 Juil - 15:02


 

 
KIRUKO

 
Nom :
Kiruko
Sexe :
Mâle
Âge :
19 ans
Groupe :
Wild hybrids
Race :
Loup blanc
Métier :
à la rue
Orientation sex. :
Homosexuel
Statut social :
Pauvre

 
Pseudo :
Saphire
Âge :
18 ans
Tu nous as trouvé comment ? :
DC (sinon je viens de la v1)
Des suggestions ? :
nop
D'autres comptes sur le forum ? :
Seishi-kun
Code du règlement :
Mangé !



A propos...

 
PHYSIQUE -

Plic …

Ploc …

C'est le bruit que font les goutes d'eau qui tombe sur le lac.
Elles glissent doucement des feuilles encore humide et s'échouent avec force sur la surface lisse, sur laquelle elles créent de légères ondes aux reflets argenté dus à la lueur de la lune maintenant haute dans le ciel. Celles-ci vienne percuter mon doigt, qui caresse délicatement le liquide en dessous.
La tête tourné vers le ciel, mes pupilles d'un bleu glacial observe l'astre au dessus de moi, qui les pare de léger reflets mercure scintillant.  Ceux -ci se projettent également sur mes cheveux, très réceptifs à ce genre de nuance, étant d'un blanc immaculé aussi clair que la neige, ou que le pelage d'un loup blanc, dont la pureté est sans appel. Mon autre main glisse dans ceux-ci, les dérangeant plus que ce qu'il ne sont déjà. On ne peux pas dire qu'ils soit dresser dans tout les sens sur mon crane, mais le fait que je ne le coiffe que très rarement leur à laissé beaucoup de liberté pour pousser, bien que généralement ils se dirigent plus vers le bas, s'arrêtant dans le bas de ma nuque pour les fils les plus long. Il y a tout de même de nombreuse mèches rebelles qui remonte ou bien me tombe sur le front de façon désordonné, le cachant presque entièrement.
En me penchant au dessus de l'étendue aquatique, je peux voir mon visage y apparaître, bougeant quelque peu au rythme des goutes qui en font vibrer la surface. La main qui se trouve dans ma tignasse descend doucement, passant par la même occasion sur les trait fin qui dessinent mon portrait. Un visage harmonieux, dont la forme tire sur le ovale. Sous mes doigts se trouve une peau lisse et velouté, le peu d'imperfections se trouve en une minuscule cicatrice sur ma pommette droite, dont la trace n'apparait qu'aux yeux aguerris ou au touché. Tout comme sa consœur, cette partie de mon visage n'est pas très marquée et se fond très bien avec ce qu'il y a en dessous, deux joues à peine rebondit, qui ne sont pas spécialement remarquable non plus, surplombant elles même une mâchoire énergique assez bien proportionner par rapport au reste de ma tête, bien que sa forme soit un peu carré, prouvant pas là toute la masculinité de mon être, malgré mon allure un peut androgyne.
La pulpe de mes doigts court toujours sur ma peau, passant rapidement sur mon petit nez mince, dont le bout et un peux rond, faisant penser à celui d'un enfant, ou du moins s'en rapprochant. Elle s'avance pour finir sur deux lèvre fines et pales
Enfin, ma main retrouve sa consœur à la surface de l'eau, évitant de passer sur mon cou fin, qui n'est pas aussi imposant que celui de certains de mes homologue, mais ne peux être comparer à la délicatesse de celui d'une femme.

Ma contemplation est terminé et je me redresse en souplesse, m'étirant un peux pour délier mes muscles, qui commence à s'engourdir à force de rester à croupit de cette façon. Je m'avance vers les arbres, récoltant au passage quelques gouttes de pluie encore restante sur les tronc ou les feuilles du bout de mes doigts fin, mais néanmoins un peux rugueux à cause de la vie sauvage que je mène actuellement. Sous mes pieds nue, je m'habille de plains de façon différentes mais jamais je ne met quoi que se soit aux pieds, je sens la terre et les feuilles craqueler, ainsi que l'herbe mouillé. Ils effleurent la plante abimé par les courses, les marches et jeux qu'elle a subit par le passé, et subit encore à ce jour.
Un bruit d'origine indéterminé venant de ma gauche me surprend, tendant mon corps, dont les muscles fin mais puissant se bande affin de pouvoir réagir en cas de danger. Sur ma tête, mes oreilles se dresse, à l'affut du moindre sons suspect, s'agitant régulièrement afin de changer de direction pour capter tout signe de vie possible . Ma queue s'agite dans le bas de mon dos, prenant forme juste en dessous du creux de mes reins, à la suite de ma colonne vertébrale, blanche et longue, fournie d'un pelage épais dont la couleur est semblable à celui de mes cheveux et de mes oreilles. Alors que dans ma gorge un grognement sourd monte doucement, exprimant mon mécontentement et cherchant à impressionner l'autre.
Finalement, le bruit d'un oiseau qui s'envole se fait entendre et tout mon corps se relâche devant l'absence évidente de danger. Il est vrai que techniquement, un oiseau n'est pas effrayant en soit, mais la vie en forêt est rude et ses habitants pas toujours sympathiques, il faut donc savoir se méfier de ce qui nous entoure. Enfin, ce n'est pas comme si vous saviez de quoi je parle.
Quoi? Ne me regarder pas comme ça, j'ai des sens super aiguisé, évidement que je sens votre présence, après tout je suis un loup non? Créé dans un laboratoire et de forme humanoïde certes, mais un loup tout de même. Et tout le monde sais à quel point nos sens sont sensible, alors pas la peine de me fixer bizarrement si je vous parle, de toute façon je vous entend autant que je vous perçois.
Arrivé prés d'un arbre assez grand, déployant ses longues branche au dessus de moins, je me stoppe. Après une observation minutieuse il me semble que c'est un bon endroit où passer la nuit, hé oui, je vais pas crécher chez l'habitant, et puis voir les étoiles c'est tellement plus sympa. Agrippant la première branche à ma porté, je me hisse sur celle-ci avec agilité, pas autant que certain animaux c'est vrai, mais je n'ai pas à me plaindre d'elle, je peux faire de nombreuses choses qui ne sont pas accessible à un humain ou certains hybrides, même si faut pas non plus me prendre pour un écureuil ou un singe. Je suis bien plus doué pour courir et me battre, ce qui est typique à mon espèce, j'ai d'ailleurs quelques cicatrices sur mon corps, barrant ma peau pale.
Une branche assez haute et sécurisée passe sous mes doigts alors que je continuais mon ascension. Elle me parait assez solide pour passer la nuit, et plutôt bien orienter si jamais la pluie revient avant mon réveille. Je monte donc dessus et me cale contre le tronc, passant mes mains derrière ma tête pour faire guise d'oreiller. Mon souffle se calme, prenant un rythme très lent, comme toute personne plongé dans le sommeil, mais attention, car malgré ça mes sens, eux, reste alerte.

CARACTÈRE -

hum... enflure de soleil ... je dormais si bien... Et le voila qui décide de se lever et de me taper en plein sur le visage, il pouvais pas faire ça plus tard? Enfin je pense qu'il est déjà un peu tard, mais peux importe. J'aurai bien flemmardé un peu plus longtemps, mais puisqu'il semble que je soit obligé de me lever, hé bah je vais le faire. Je suis pas spécialement flemmard, au contraire j'aime courir, jouer, bouger, enfin faire des choses quoi! Mais j'aime pas les réveils brutaux, il me faut mon petit temps pour me lever moi. Bon, le sommeil dissipé, je suis une vrai boule d'énergie, j'ai besoin de me dépenser, tout le temps, enfin ça peux être des trucs calme aussi, mais je dois être occupé, je ne peux pas rester sans rien faire.

Bref, il est temps de descendre. Je me penche en bas et évalue la distance par rapport au sol, ça va c'est pas bien haut tout ça, j'ai connue pire. Je prend mon élan et ... hop, me voila en bas, au pied de l'arbre où j'ai passé la nuit. J'aime bien les arbres, la nature, et tout et tout, les grand espace pour courir, j'aime courir, j'adore ça même, je tiens ça de mon coté loup je pense. Le seul problème dans les forets ou autres comme ça, c'est qu'il y a pas grand monde .... Je suis un animal sociable moi, j'aime vivre entouré! J'ai aucun mal à aller vers les gens et à leur parler, surtout si c'est des personnes sympa avec qui je pourrai m'amuser. Faut dire que j'ai un petit ... bon gros ... coté enfantin, un peu innocent aussi, j'aime jouer comme le ferai des enfants, je ne connais pas grand chose à la vie, bien sur la vie sauvage m'a formé en partie, je sais beaucoup de point essentiels, le bien le mal, le danger, la survit, l'amitié, des trucs comme ça, mais je pose souvent un regard assez innocent sur les choses, et curieux aussi, car même si c'est un vilain défaut, je le suis énormément, près à aller n'importe où, n'importe comment parce qu'il y a une rumeur intéressante que je veux confirmer, ou infirmer. Je pose beaucoup de questions, parfois trop, mais je veux tout savoir moi aussi, apprendre c'est quelque chose qui me plais beaucoup. Vous comprendrez que tout cela est associer à un grand courage, puisque je suis capable de me mettre dans des situations impossible juste pour savoir. Je pense qu'on peux ma qualifier de téméraire aussi, voir d'impulsif.

Il est vrai que j'agis beaucoup sur le moment, me fiant à moi et à personne d'autre, à ce que je ressens, je marche aux sentiments, et à l'odeur aussi, et oui, j'arrive à savoir si une personne est fréquentable pour moi ou non à son odeur, en général, ça marche pas toujours, mais c'est pratique quand même. Je dirais aussi que je suis positif, j'aime voir le bon coté des choses, ça apaise un peu les brulures de la vie.

Enfin, c'est pas en vous racontant ça que je vais faire quelque chose de ma journée moi. Je m'avance dans les bois, m'enfonçant un peu plus dans ceux ci. Observant autour de moi les lieux. Oups ... mon ventre réclame de l'attention ... Il faut que je me trouve un truc à manger. Je me met donc à la recherche d'un buisson, ou d'un arbre fruités. Etrange? vous trouvez? C'est vrai que je suis un loup, mais je suis aussi un peu humain vous vous souvenez, alors la viande ... j'aime ça hein! Je dis pas le contraire, mais je m'en passe, c'est pas ce qui va me manquer le plus. J'aime pas tellement tuer, ou même blesser, alors même si je sais très bien chasser, je le fais que très peu. Et puis des fois il faut se battre, j'aime pas spécialement non plus, pour jouer d'accord, mais pour se faire mal non merci.

Bref, mes pas me mènent jusqu'à un grand pommier dans une petite clairière. Les pommes y semble mures, et surtout très appétissante. Je me dirige vers lui dans le but d'en prendre, mais pour cela il faut déjà que je monte. Je le fais assez rapidement, m'accrochant à l'écorce et aux branches que je peux atteindre, jusqu'à arrivé à une belle pomme rouge, qui sens aussi bon qu'elle est belle. Je l'attrape et tire pour la décrocher, avant de croquer dedans à pleines dents, laissant la marque de mes canines.

Mes oreilles se dresse sur ma tête alors qu'un bruit me parvient, quelqu'un vient dans cette direction. Non, deux personnes au sons des voix, un homme et une femme je dirais. Un grand sourire étire mes lèvres, alors que je monte rapidement un peu plus haut dans l'arbre, là où il ne pourrons pas me voir. je décroche quelques pommes au passage, je viens d'avoir une super idée. Caché par les branches, je les attend, et une fois qu'ils sont à ma porté, je leur jette les fruits dessus. Puéril, je vous avais prévenu. J'ai tout de même fais attention à ne pas leur faire mal, faut pas croire que parce que je joue j'en oublie la sécurité, et puis j'ai déjà dit que je n'aime pas faire mal. Enfin, vous aurez comprit que je suis quelqu'un de taquin, embêter les gens j'aime ça, je suis un peu lourd des fois mais bon, je reste dans le gentil alors j'estime que ça va. Je suis très sociable après tout, je me lis facilement au gens, donc être méchant en vers eux serais plutôt illogique, surtout que quand j'apprécie quelqu'un je peux être très affectueux, les câlins sont très appréciable. J'aime bien les gens, mais je ne suis pas toujours très doué pour communiquer, je suis quelqu'un de direct et de franc, donc je peux être parfois blessant, c'est pas volontaire, mais j'estime que dire ce que l'on pense est important, donc les mensonges c'est bannis chez moi, sauf si c'est réellement nécessaire. Par contre, c'est un peu contradictoire, mais je suis assez émotifs, je pleure pas spécialement, mais je me met facilement en colère, je me vexe tout autant, tout comme je ris, ou suis calme.

Ils ne semble pas apprécier en tout cas et s'éloigne rapidement. Je hausse les épaules avec indifférence, tempi. A la place je me couche contre le tronc et somnole.

... Vous êtes toujours là? Qu'est qu'il y a que vous restez à me regarder? Haaaa! je sais. Vous voulez savoir mon avis sur les humains et leur relation avec les hybrides, mon avis mes réaction et  tout. Bah qu'est ce que vous voulez que je vous dise? Avoir un maitre? Pourquoi pas. J'ai rien contre les humains, t'en qu'ils me laisse mener ma petite vie, je veux bien aider à la maison, t'en qu'on m'esclavage pas. Un maitre sympa, qui serai mon ami, avec plaisir, je serais ravis d'avoir une maison, peut être une "famille" avec qui partager des moments. Mais si le maitre est méchant, qu'il compte pas sur moi pour me terrer dans mon coin gentiment et obéir, je refuse qu'on porte atteinte à ma liberté et qu'on me marche sur les pieds, j'ai mes façons de faire, j'accepte les compromit, mais faut pas pousser le bouchon trop loin non plus, j'aime pas me battre, mais je sais faire. Faut savoir que j'ai la rancune tenace.

HISTOIRE -
Mes paupières s'ouvre lourdement, le sommeil m'a rattrapé, j'aurai pas fais grand chose aujourd'hui au finale, je me rattraperais cette nuit va. Je tourne la tête et regard le soleil, il n'est pas très haut dans le ciel, l'ai pas dormit tellement longtemps donc puisque c'est toujours le matin, j'ai donc encore ma journée finalement. Je me redresse et cherche ce qui à bien pus perturber mon repos partiel, mais rien de particulier n'attire mon attention, mis a part quelques animaux qui se promène dans le coin, mais rien qui ne m'aurai alerté en général.

A si! Ca y est j'ai trouvé!
C'es vous. Vous avez pas fini de gâcher ma journée par votre présence? non? qu'est ce que vous me voulez encore alors? Mon passé? ça vous intéresse ça? sérieux? Tss, vous me posez de ses questions vous. Mais souhate, si ça vous fait plaisir.

Je ne pourrais pas vous dire où je suis né, un laboratoire très certainement, comme beaucoup d'hybride, mais je n'ai que très peux de souvenir de se moment, à part un grand blanc, des voix et de la douleur, c'est tout ce dont j'ai eu conscience pendant cette période de ma vie.

C'est dans une grande maison que je me suis réveillé, un truc immense pour moi, à cette époque du moins puisque je ne connaissais rien d'autre. Là, avec moi, se trouvait une gentille famille avec un homme, une femme et leur petite fille. A cette époque je ne comprenais pas grand chose, mais c'était ma famille, les seules personne que je connaissais, mon monde. Ils m'ont élevé en même temps que leur fille, mais plus le temps passait et plus je voyais nettement l'écart se creuser entres nous, pas à cause de mon physique différent certes, mais à cause de leur attitude à mon égard. Elle, apprenait tout, sortait, allait à l'école, elle avait le droit aux câlins, aux bisous, aux histoires le soir. Moi, je restais à la maison toute la journée seule, à attendre, sans rien pour moi, aucune attention à mon égard, je ne pouvais même pas manger avec eux, la cuisine et le sol m'étaient réservés. pour ce qui est du lit, un simple panier, trop petit pour moi. Mais je n'y fais pas attention, bien qu'au fond s'était blessant, je vivais avec.

Je me souviens aussi des surnoms, des balles de la petite, Alice qu'elle s'appelait, la seule à m'accorder de l'attention réelle, elle me faisait souvent dormir avec elle quand les parents ne le voyait pas, elle, elle m'aimait. Bref, je me souvient de ça, et j'ai comprit plus tard que si ils agissaient ainsi c'est parce qu'ils me prenaient pour ce que je n'étais pas.

On à grandit, on c'est "séparé", elle avait ses amis, je restais seul. Elle sortais souvent, j'était enfermé. Ils étaient ensemble, j'étais isolé. Ca faisait mal, ma famille qui me mettait de coté. Mais j'ai fais avec, j'ai pris sur moi, j'ai joué le petit hybride gentil sans comprendre que même si elle m'aimait, eux par contre c'était pas bien ça, un hybride pour compagnon à leur fille était un de ses caprices car petite elle avait besoin de compagnie et ils rentraient souvent tard, la nourrice n'était pas une amie des plus approprié, et donc voila la raison de ma présence là bas, mais eux n'aimaient pas tellement les miens en fait. Ca je n le savait pas encore, même si je m'en doutais fortement tout de même. Mais Alice était toujours là, alors ça allait.

Puis un jour, est arrivé ce qui devait arriver. Le constat de l'erreur. Le mignon petit neko demandé, n'était pas si mignon et si neko que ça en grandissant. Hé oui, c'est à un loup qu'ils dure faire face. Et là, ce fuis le drame. Malgré les cris et les pleures de mon amie, la décision fut sans appel, et c'est à mes onze ans que je me suis retrouvé à la rue, sans famille, sans abri, j'étais trop risqué, un loup est trop dangereux.

J'ai appris à vivre seul, à survivre, dans le monde cruel dans lequel je venais d'être projeté. Je me suis fais des amis, pas tous très fidèles, mais des amis quand même. J'ai appris la vie sauvage et mi plais très bien, même si parfois ma maison me manque et que je ne serais pas contre une famille ou des gens qui tiennent à moi. Mais les humains sont incertains, beaucoup ne sont pas bon, il faut beaucoup de chance pour arriver à trouver un humain qui ne soit pas voilent, ou agressif, ou autoritaire. Depuis mon abandon je n'ai jamais été dans quelque maison humaine que se soit, j'évite autant que possible la ville, préfèrent éviter au mieux de tomber sur mes anciens maîtres, je suis très bien libre dans ma forêt calme.
(c) Reira de Libre Graph'




(PS: en re-cherchant le code du règlement, je viens de voir qu'il fallait deux rps Fini pour avoir un DC, les mien ne le sont pas tout à fait mais le seront bientôt, alors si ça pose problème, je mettrais ce compte en pause le temps de finir mes rp et le reprendrais une fois ceux-ci terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinsuke Yamaga
avatar

Admin chiant ~
Admin chiant ~
Messages : 92
Date d'inscription : 28/03/2015
MessageSujet: Re: Tu cherchais un chaton? voila un loup, mais je suis pas mal non plus! [terminé] {Pause} Ven 10 Juil - 13:40

Re-bienvenue sur le forum ,

Une bonne fiche , validable.
Seulement tu n'as pas fini les deux rps requit pour avoir ton DC , donc je met cette présentation en attente pour le moment.

Pense-donc à envoyer un message au staff quand tu auras terminé, qu'on puisse par la suite te valider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tu cherchais un chaton? voila un loup, mais je suis pas mal non plus! [terminé] {Pause}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybride ou Maître ? v2 ::  :: Présentations-