[NC-16] Bienvenue à Géolia ! Oubliez les robots pour vous servir ! Les hybrides sont là !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Mer 8 Avr - 0:03




Mitsuo Natsume
Feat' Hidan Jinko
« Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. »


Sept heures du matin, les deux vendeurs de la boutique arrivent pour commencer leurs journée, nous réveillant en allumant la lumière de la pièce principale où nous sommes tous. Je restais en boule dans le fond de ma cellule, ma queue remontant jusque mon visage pour le cacher et me tenir dans le noir, alors que ma compagne de cellule se réveillait en s'étirant avant de me souhaiter un bonjour. Elle aussi était une kitsune, mais d'une couleurs plus banale soit rousse. Malgré qu'elle essayait de me tirer doucement de mon sommeil en venant me câliner comme tous les jours. Contrairement à moi, elle était beaucoup plus douce et aimable avec les humains, même si j'essayais toujours de faire en sorte qu'elle se rebelle. C'est vraiment une bonne personne et je dois avouer que j'aime bien sa compagnie. Après mettre un peu réveillée, les vendeurs commençaient à nous nourrir. Et comme à chaque fois. C'était l'homme qui venait jusque notre cellule pour nous faire passer les gamelles dans des sortes de trappes sous la vitrine, voulant éviter que je le mordes une fois de plus. Comme d'habitude, au menu nous avions le droit à des vulgaires croquettes. Parfois nous avions une exception et avions le droit à un steak de bœuf cru servit avec deux bouteilles d'eau.

Une fois le repas du matin prit, il faisait passer des sortes de maillot de bain pour ensuite aller prendre une douche pour être le plus présentable possible au client. Nous enfilions rapidement la tenue, puisque nous dormions nues pour ne pas salir trop nos vêtements. Une fois fait, j'avais comme toujours le droit à une muselière que le vendeur demandait à ma camarade de me mettre, sachant bien que je ne lui ferais aucun mal. Une fois la cellule ouverte, le vendeur m'attachait les mains, et nous partions dans le fond du magasin où il y avait plusieurs douches. Je me débrouillais alors du mieux que je pouvais pour me laver retournant ensuite dans ma cellule après m'être changée. Je portais alors un sous pull blanc à longue manches, avec robe verte foncée au dessus ainsi que de longue chaussette noires qui arrivent à la moitié de met cuisses. Je m'asseyais alors dans ma cellule dans mon coin habituel, ne pouvant de toute manière pas me tenir debout puisque la "cage" était trop petite pour. Ma congénère venait alors m'enlever la muselière et les cordes autour de mes mains en souriant avant de les rendre au vendeur qui attendait pour les récupérer.

Dix heures du matin, la boutique ouvrait et déjà la foule était là. Je restais assise dans mon coin sans bouger en baillant d'ennuie, alors que l'autre hybride essayait de rester souriante pour se vendre un maximum. Je la regardais, mes jambes revenue vers moi et accoudée sur l'un de mes genoux, cherchant à la comprendre. A croire qu'elle se fichait totalement de la personne qui allait l'acheter, qu'elle soit bonne ou mauvaise. Elle a beau être très gentille, je la trouve totalement idiote et naïve. Pour moi, les humains sont tous pareils. Ils sont égoïste, arrogant et méchant. Rien n'est bon chez eux. Quelques secondes après je fus stoppée dans ma pensée par deux jeunes hommes qui venait s'extasier devant la vitrine où j'étais.

- Et mec regardes ! Une kitsune blanche ! Bordel elles sont rares les femelles en plus !

- Ouais pis elle est mignonne celle là.

Je les regardais l'air neutre avant de me mettre à grogner et de donner un énorme coup de poing dans la vitrine en leurs direction, voulant les faire fuir, chose que j'arrivais à faire facilement. Le bruit du coup s'était surement fait entendre dans toute la boutique et je voyais l'autre kitsune me regardait avec une légère moue, essayant de me faire comprendre que j'avais surement encore fait une bêtise. Mais si j'ai bien horreur d'une chose, c'est qu'un humain me regarde comme ci j'étais un vulgaire animal de compagnie. Le vendeur arrivait assez vite, s'excusant auprès des clients pour mon comportement avant de demander à ma compagne de m'attacher de nouveau les mains. Je retournais alors dans mon coin en grognant d'un air mécontent voulant que cette journée se termine vite.

En espérant que ma réponse te plait ~

© Kibara sur LibreGraph'



Dernière édition par Mitsuo Natsume le Dim 12 Avr - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Mer 8 Avr - 1:09

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici.



Le jour se levait, j'étais déjà debout depuis un petit temps, pas plus qu'une heure en quelque sorte. Je restais simplement avec les serpents pour les nourrir, changer les vivariums les plus sales et parler avec eux, oui je parle a mes serpents, ils me tiennent compagnie. Tatsui quant à lui n'était pas encore arrivé, c'est mon garde du corps mais il n'habite pas avec moi, il réside au bout de la rue et nous communiquons très souvent par l'intermédiaire de talkiewalkie avec une fréquence sécurisé pour que personne ne puisse nous tracer. J'étais, pour l'occasion, habillé de manière assez élégante, quand bien même ce n'était pas un costume de cérémonie ma chemise blanche, mon pantalon noir ainsi que mes chaussures en cuir de la même couleurs étaient parfaitement propre, j'enfilais au dessus de tout ça un manteau assez long en cuir et réajustait mes gants noir. Si je m'étais habillé de la sorte c'était parce qu'aujourd'hui j'allais adopter un hybride, oui il fallait faire des choix dans ce monde, je voulais en prendre un assez fort, grand et robuste pour me servir de garde rapproché, je n'aurais pas besoin de le payer si ce n'est lui offrir le gites et le couvert donc beaucoup plus rentable qu'un employé supplémentaire. Une fois que mes activités du matin étaient fini, je prenais l'appareil de communication dans les mains pour appeler Tatsui.

- Snake pour Monkey, c'est bon de mon côté.

Impensable de donner nos noms, nous avons donc convenu de noms de code assez révélateur, le premier étant pour moi, le second pour Tatsui, après tout c'est mon "gorille" et il était même amusé quand je lui avais proposé ce genre de choses. C'était donc le signal de venir passer me prendre pour aller au centre d'adoption, je l'attendais donc a la porte du magasin pour qu'il vienne frapper a la porte, deux coup de phalange, une de la paume de main et deux pression sur la sonnette de la boutique, c'était aussi un code que nous avions convenu pour nous reconnaitre, je prends beaucoup de précaution mais c'est vital pour moi de me sentir en sécurité. J'ouvrais alors les quatre verrous, remontait le rideau de fer, enlevait les deux chaines et le loquet qui était dans le sol pour ensuite ouvrir la porte. Je soupirais ensuite, sortant pour refaire le même cinéma de l'extérieur devant le regard amusé de Tatsui, c'est sûr que ce n'est pas lui qu'on va venir voir si on recherche un marchand d'arme ou autre... Enfin, je m'approchais de la voiture ou le moteur tournait pour monter à la place du passager.

- Comment vas-tu ? Bien dormit ? On nous a pas suivit au moins ?
- Plutôt bien, oui et non. Nous nous mettons en route ?

Je hochais la tête pour lui montrer que j'étais d'accords, sentant Danzo sous ma chemise qui n'était pas très heureux que je doive m'assoir, en effet il m'accompagnait même dans ce moment. Je regardais assez souvent derrière nous et commençait à stresser dès qu'une voiture nous suivait sur plus de trois rues, mais jamais rien n'était à déplorer. Pour ce qui est de Tatsui il me répondait de manière simple et précise comme à son habitude, en même temps on ne chasse pas le naturel je l'ai bien compris. Les rues étaient longue, Tatsui avait fait un large détour exprès comme je le demandais a chaque fois que nous faisions à trajet pour renforcer ma sécurité, une fois arrivé devant le centre d'adoption je choisissais pourtant d'y aller seul, prenant mon plus beau sourire angélique avant de rentrer, il devait être 10h10. Une fois à l'intérieur je parcourais les allés pour prendre connaissance des hybride, restant silencieux, observant partout, quand je m'approchais d'une cage Danzo réagissait de manière instinctive, s'il se sentait menacé il me le montrait rapidement. Après un petit temps, j'entendais un bruit de verre, comme quand quelqu'un frappe dedans, interpelé comme tous le reste de la foule, je m'étais baissé pour me protéger a cause d'une petite frayeur, puis me redressait pour me rapprocher de la vitrine en question. La vitrine comportait deux hybrides, des renarde, une blanche et une rousse, je m'approchais de la vitrine, aucune réaction de Danzo pour la rousse, mais quand je m'approchais de celle avec les cheveux blanc mon compagnon se serrait autour de mon ventre au point de me donner du mal à respirer. C'est donc là que je comprenais, en plus que le vendeur voulait l'attacher, cette hybride était celle qu'il me fallait, elle inspirait la peur à mon serpent et c'était largement suffisant. Je ne pensais pas jeter mon dévolu sur une femme mais bon, il y a des choix que mère nature choisit. Je posais alors une main à terre, me mettant à genoux devant la cage

- Bonjour, good morning, gutten tag, buenos dìas, ohayo.

Je ne savais pas qu'elle langue elle parlait, j'espèrais simplement que ce soit la même que la mienne puisque à part dire bonjour dans plusieurs langue je ne connais pas grand chose, si ce n'est quelques mots de vocabulaire. Un des vendeurs s'approchait ensuite de moi, me regardant d'un air plutôt gêné.

- Bonjour Monsieur, tous nos hybride parlent la langue commune de géolia, aucune inquiétude, et s'il vous plait, relevez-vous...

Je voyais bien qu'il était dérangé de me demander une telle chose, et je me sentais plutôt bien à terre ainsi, au moins j'étais au même niveau visuel que cette hybride. Je posais simplement une main sur la vitrine, espérant qu'elle se rapproche ou quoi que ce soit d'autre.

- Bonjour, pourrais-je avoir des informations sur cette femme-renarde s'il vous plait ? Et je resterait ici pour mieux la voir.

Je tournais légèrement la tête vers l'homme pour lui montrer que je m'adressais à lui, me demandant qui elle pouvait bien être et pourquoi Danzo avait peur d'une si jolie jeune femme. Bien que je ne sois pas porté sur le sujet, ma mère m'a apprit à reconnaitre les belles femmes de celles moins belles, du moins pour ce qui est du physique. J'attendais que le vendeur me détaille donc cette renarde, espérant aussi que le prix ne soit pas trop élevé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Mer 8 Avr - 2:48




Mitsuo Natsume
Feat' Hidan Jinko
« Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. »


Mes mains étaient alors liées par se vulgaire bout de cordes, dès que le vendeur aurait le dos tourné, j'allais en profiter pour la défaire avec mes dents sans qu'il s'en rend compte. Alors que je continuais à grogner dans mon coin en regardant l'autre hybride me regarder avec toujours la même expression avant qu'un jeune homme ne vienne devant notre vitrine. Même si une vitre nous séparait, je pouvais sentir une odeur particulière chez lui, comme celle d'un reptile. Je continuais de le fixer sans bouger, même lorsqu'il posait sa main vers moi. Pendant qu'il discutait avec le vendeur, un autre homme s'approchait de la vitre, lui en ayant après ma camarade de cellule. Je voyais alors le visage de l'autre s'illuminer et sa queue remuer un peu lorsqu'il disait la vouloir. Son coté de la vitrine s'ouvrait et je lançais un regard mauvais vers la vendeuse qui l'a faisait sortir, n'étant pas vraiment contente que ma seule compagnie parte. Je détournais mon attention ensuite vers le vendeur qui parlait au jeune homme, voyant qu'il ne faisait pas attention à moi, j'en profitais alors pour arracher la corde avec mes canines l'enlevant facilement, sous les yeux du potentiel acheteur, le regardant ensuite de nouveau entendant ce que le vendeur disait en lisant la fiche sur mon compte.

- Mitsuo Nastume, 19 ans, croisé renard blanc ... Si vous cherchez un hybride assez doux je vous la déconseille ... Elle est quelque peut agressive et mord assez souvent ...

Le vendeur montrait sa main pour suivre avec ses dires et j'agitais ma queue en ayant les oreilles bien droites, comme pour montrer que j'étais fière de se que je lui avais fait. Je continuais d'écouter sans bouger, les fixant d'un air froid et peu amical comme pour montrer à l'humain qui s’intéressait à moi que j'étais loin d'être l'hybride parfaite que beaucoup d'Homme viennent chercher ici.

- D'ailleurs elle a déjà été au centre de redressement pendant plusieurs années. Si vous cherchez un "chien de garde" vous n'aurez pas mieux si vous arrivez à communiquer avec elle ...

Pfff même si il arrivait à me parler jamais je ne défendrais un humain, au contraire même, si il est en danger je n'hésiterai pas à le laisser pour en profiter pour me sauver dans son dos. Plutôt mourir que de protéger la vie d'un humain. Je continuais d'écouter baillant même un peu en regardant d'un air ennuyée.

En espérant que ma réponse te plait ~

© Kibara sur LibreGraph'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Mer 8 Avr - 12:14

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici.



Ainsi donc d'autres personnes convoitent l'hybride que j'ai en vue ? Je n'aime pas la concurrence, et l'éliminer dans un endroit aussi exigüe relèverai du véritable suicide quel qu'en soit la raison, par chance je me trompais. L'homme qui venait de demander des renseignements un peu avant moi voulait acheter l'hybride qui partageait la cage de celle que je voulais, de ce que j'en comprenais de la part du vendeur elle s'appelait Mitsuo. Il me donnait tous son patrimoine génétique, son age et me prévenait aussi qu'elle n'était pas des plus douce, chose que j'avais compris bien avant qu'il me le dise grâce à Danzo, et c'était justement ce que je recherchais, un "Chien de garde" comme il disait. D'autant plus qu'elle avait démontré son habileté en se libérant de ses entraves, j'étais satisfait de ce que je voyais à cet instant et mon choix était presque fait.

- Vous êtes dur avec cette demoiselle... Elle semble pourtant adorable et je suis sûr qu'elle l'est. N'est-ce pas ?

Je me retournais un peu vers le vendeur avec un sourire des plus angélique, mais transpirant de mépris pour cet homme qui ne savait même pas se défendre face à une femme. Je montrais en tout cas beaucoup de sincérité en mon sourire, du moins j'essayais, pour montrer que je voulais vraiment cette hybride, puis je montrais aussi à cette demoiselle que j'avais de l'empathie pour sa condition et lui démontrait ainsi un certains attachement. Je retournais ensuite mon regard sur Mitsuo pour lui donner un tendre sourire très contrefait mais fort vraisemblable. Je me relevais ensuite, prenant attention à ne pas tomber, feignant la maladresse.

- Serait-il possible de laisser sortir Mitsuo je vous prie ? Que je puisse voir si elle pourrait convenir à mes attentes ?
- Hé bien... Oui je pense que c'est possible...

Son air en disait long, je voyais dans ses yeux qui n'était pas rassuré à l'idée d'ouvrir la vitrine du coté de Mitsuo et pire encore de la laisser sortir en presque liberté. Encore un peu et il activait la commande de fermeture automatique des portes à coup sûr, pendant qu'il farfouillait dans son trousseau de clé en faisant une petite exagération sur le fait de ne pas les trouver exprès pour retarder l'heure de l'ouverture de la vitrine. Je faisais un petit tapotement du pied assez pressé pour lui communiquer mon semblant d'impatience pour qu'il se dépêche et arrête son cinéma de fillette. Je le voyais donc insérer la clé dans la serrure, tourner le poignet avec une grande hésitation, faisant ensuite glissé la vitrine sur le côté pour laisser Mitsuo sortir, je me baissais alors un peu pour être à son niveau, tendant la main droite vers elle en voyant qu'elle restait depuis tout a l'heure plaqué dans le fond.

- Tu ne crains rien, Mitsuo-chan. Aucune raison d'avoir peur, d'accord ?.

Je détestais user de ce genre de suffixe mais je le devais pour essayer de la rassurer un peu et la mettre en une certaine confiance, pour ma part mon sourire s'efforçait de tirer vers un vrai sourire. Je n'arrivais pas à le faire naturellement puisque la foule qui m'entourait me mettait mal à l'aise et le vendeur est bien trop benêt pour que j'arrive à ne pas être désespéré par sa condition. Je m'écartais tout de même un peu pour laisser à Mitsuo la place de sortir, lui tendant toujours la main sans pour autant l'approcher de trop près, histoire qu'elle ne se sente pas envahit dans son propre espace vital.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Jeu 9 Avr - 10:26




Mitsuo Natsume
Feat' Hidan Jinko
« Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. »


Me faire sortir ? Sérieusement ? Décidément, cet humain n'a vraiment pas peur que je l'étrangle comme le dernier client qui avait demandé à me faire sortir de ma vitrine il y a quelques jours. J'observais toujours la scène de mon coin, sans bouger, voyant le vendeur faire exprès de traîner pour me faire sortir, en faisant semblant de ne pas avoir la bonne clé. Quelle mauvaise comédie, puisque j'étais surement l'hybride qui apportait le plus de problème à son magasin, il devait toujours avoir la clé de ma cage sur lui, au cas ou il y aurait un éventuel incident. Je le regardais trifouiller ses poches avant de la sortir, la main un peu tremblante et en ravalant sa salive comme ci il allait faire sortir un monstre. Certes je le mors régulièrement, mais quand même, jamais il ne va arriver à me vendre avec une attitude pareille, quel idiot. Il mettait la clé dans la serrure, la tournait lentement, et glissait enfin la vitre sur le coté.

Le jeune homme se penchait alors de nouveau, me tendant sa main en souriant d'un air faux, même si il s'efforçait de sourire, je le voyais assez facilement puisque moi même je joue la comédie aux dresseurs qui viennent me rendre visite de temps en temps, et les faux sourires font partie de ma prestation à chaque fois, ainsi que les pleurs de temps en temps. Je regardais l'humain qui se décalait ensuite un peu, et j'en profitais pour avancer seule à quatre pattes, refusant qu'un humain m'aide pour quoi que ce soit, me dressant seule sur mes deux jambes, avec un peu de mal puisqu'elles étaient engourdies à force de rester sans être debout une seule fois. Le jeune homme se redressait à son tour, se retrouvant face à moi, légèrement sur le coté, et pour une première fois, je restais devant le client en ne montrant pas un très grand intérêt à l'attaquer. En réalité, je sentais l'odeur du serpent sur lui, reptile qui devait surement être dissimulé sous son maillot, et je ne voulais pas blesser l'animal qu'il portait sur lui. Le vendeur qui avait la bouche grande ouverte depuis ma sortie, me regardait avec des yeux écarquillés, surement surpris que je ne fasse rien.

- C'est assez étonnant ... Qu'elle n'attaque pas ...

Il disait ça comme si il se parlait à lui même. Il restait bouche bée quelques secondes avant de vouloir s'approcher peu à une distance que je trouvais trop proche à mon goût, et mon regard se portait sur lui, baissant les oreilles en me mettant à grogner lourdement, changeant la pupille de mes yeux pour prendre celle d'un renard plus que mécontent. Aussi vite, il levait un peu les mains pour me rassurer et il repartait à sa place initiale sans dire un mot, ayant surement peur que je lui saute une nouvelle fois au cou. J'arrêtais alors de grogner comme un renard enragé, redressant mes oreilles, mais gardant le même regard au cas où l'idée de s'approcher lui reviendrait. J'avais alors attiré l'attention des autres clients de la boutique, qui me regardaient d'un air un peu apeurés lorsque j'affichais la "couleurs" au vendeur qui reprenait son expression mal à l'aise de d'habitude. En faite j'étais assez contente de faire régner une certaine peur dans la boutique, faire peur aux humains étant l'une de mes premières occupations quand les dresseurs ne sont pas dans les parages, et apparemment j'avais encore une fois réussi aujourd'hui.

- Normalement ... Elle est a 30000€ à cause de ses origines ... Mais au vu de son caractère elle est a 15000€ ...

A croire qu'il voulait vraiment se débarrasser de moi vu qu'il diminuait autant mon prix. Je réfléchissais un peu, me disant que c'était surement le bon moment pour faire passer cet homme pour le pire des idiots. Je tournais un peu la tête vers celui qui voulait m'acheter, le regardant dans les yeux sans réelle méchanceté pour montrer que l'autre se trompait totalement. Je voulais éviter quand même de paraître trop mignonne ne voulant pas en faire de trop non plus.

En espérant que ma réponse te plait ~

© Kibara sur LibreGraph'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Jeu 9 Avr - 11:02

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici.



La jeune hybride sortait lentement, refusant mon aide au passage, à moins qu'elle n'aime tout simplement pas le cuir de mes gants, qui sait. Elle se redressait donc, j'étais satisfait de voir qu'elle faisait environ ma taille, quoiqu'à mon avis un peu plus grande tout de même. Je ne comprenais alors plus les dires du vendeur qui parlait d'attaque, de morsure et autre et ils me paraissaient largement injustifié, j'étais déçu... Il se parlait alors à lui même et avançais vers elle pour vérifier, le renvoyant à sa place d'un simple regard et d'un grognement capable de faire fuir n'importe quel gêneur, je retrouvais un peu foi en cette hybride finalement. Toujours est-il que son prix me faisait dégringoler jusqu'en bas de la cave, j'ai certes de l'influence et les reins solide, mais accepter sans discuter du prix n'est même pas envisageable. Je regardais un petit temps Mitsuo dans les yeux, ne sentant aucune perte de stabilité, surement dû au sourire que j'affichais et non à la nature que j'essayais de cacher, fort bien, ce sera plus facile comme ca.

- Hé bien... A vrai dire je ne peux pas vraiment mettre une telle somme en jeu... J'ai un commerce à faire tourner, ce n'est pas possible, désolé.

Je feignais la politesse en me courbant un peu et faisant mine de tourner les talons, je connaissais les technique marketing et de troc, surtout quand on veut vraiment se débarrasser de quelque chose. A peine avais-je fais un pas vers la sortie que j'entendais le cœur du vendeur s'accélérer pour forcer son esprit à chercher des arguments plus rapidement. Deuxième pas fait vers la sortie je sentais sa peur monter d'autant plus que l'hybride n'était pas en cage et que son amie semblait être partie. Troisième pas, j'entendais des balbutiements incompréhensible, je l'imaginais même déjà avec une main un peu tendue vers moi comme pour me supplier de rester.

- M-monsieur, s'il vous plait ! On peut... Heu s'arranger oui. Je veux dire... C'est une hybride unique. Vous n'en croiserez jamais d'autre comme ça ! S'il vous plait !

Jackpot, mon sourire malsain s’étendait jusque mes oreilles, je transpirais presque de mépris tellement celui-ci était énorme envers le vendeur. Je me retournais assez vite, les yeux plissé, un sourire totalement angélique comme n'importe quel humain à qui l'on vient de rendre un grand service. Je me rapprochais assez vivement de lui, attrapant sa main pour la lui serrer en l'entrainant un peu vers le bas et la secouant exagérément, le vendeur était gêné que j'agisse ainsi, mais c'était aussi pour lui enlever cette peur qui tétanisait sa gorge.

- Merci beaucoup monsieur ! Merci ! Dans ce cas on dit 9000€ payable sous 24 mois ? Ce serait vraiment l'idéal, même si je dois me priver au moins je pourrais avoir mon hybride.

Je lui forçais évidemment la main en attirant son empathie en vue de ma situation mais aussi en faisant preuve d'amabilité en acceptant son offre. Son offre ? Ah oui, pardon, il est vrai que je tire plus ou moins toute les ficelles depuis le début avec ce vendeur un peu trop idiot à mon goût, mais pourquoi pas lui donner un peu d'honneur avec cette action ? Je le voyais donc partir assez hésitant vers la caisse du magasin, surement pour aller prendre plusieurs papiers et autre formulaire à remplir. Je me retournais donc un peu vers Mitsuo en lui souriant une fois de plus, penchant un peu la tête.

- J'espère que nous nous entendrons bien, Mitsuo.

Je lui lançais un semblant de sourire sincère avec les yeux plissés, les mains derrière le dos, un peu comme les lycéennes naïves qui disent au revoir à l'homme qu'elles aiment secrétement à l'école. Au moins ca me donnait un air un peu stupide en lui laissant croire que tout serait facile pour elle, puis j'essayais de la rassurer un peu, quoi que quelque chose me dérangeait... Elle montrait les crocs à cet homme mais à moi ne disait rien, comédie pour enfin sortir de cette cage ? Peut-être bien, je devais donc contrôler son degrés de self-control, je sortais ma main droit de derrière mon dos pour commettre un des actes les plus odieux connu envers une femme, poser une main sur sa poitrine en le pelotant brièvement. Pourquoi faire ce genre de choses en particulier ? Simple, il faut que je puisse faire des test sur l'acceptation de certains geste, et ainsi mieux prévoir autant ses actions avec moi qu'avec mes concurrent potentiels, et pour atteindre le but final de savoir si elle me convient ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Jeu 9 Avr - 20:27




Mitsuo Natsume
Feat' Hidan Jinko
« Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. »


Je voyais le jeune homme tirer une drôle de tête en entendant le prix, avant de dire qu'il abandonnait l'affaire à cause de ça et de s'éloigner en direction de la porte de sortie. Je le regardais d'un air neutre me disant que ce n'était pas grave et que j'avais assez de patience pour attendre un autre acheteur. Au moment où j'allais pouvoir m'en prendre de nouveau au vendeur, cet abruti suppliait le client de rester, voulant surement absolument se débarrasser de moi. Dieu seul sait à quel point j'avais envie de l'attaquer à ce moment là, mais je fus freinée par le client qui revenait rapidement avec un large sourire, prenant la main du vendeur en la secouant de manière exagéré de bas en haut. Il demandait alors encore une réduction, qui fut assez facilement acceptée, par le vendeur qui allait en direction de la caisse pour prendre des papiers.

Je restais là sans bouger, regardant le jeune homme qui me regardait comme un gosse en souriant, me disant qu'il espérait bien s'entendre avec moi, chose que je refuse de toute manière, aucune chance que je fasse ami-ami avec un humain. Alors que je regardais un peu autour sans toujours rien dire, l'humain venait poser sa main sur l'un de mes seins le pelotant sans retenu. Sur le coup, je fus bloquée, plus que surprise d'un tel geste, puis enfin, ma réaction habituelle arrivait avec ma colère. Ma pupille changeait encore une fois, mes oreilles se baissait, et j'attrapais le jeune homme par la gorge en commençant à l'étrangler tout en grognant et en montrant les dents, rentrant mes ongles dans sa nuque avec force. Je voyais son sourire s'effacer, et les vendeurs hurler mon prénom avant de venir me tirer en arrière et de me planter une aiguille dans le bras avec un tranquillisant. Je lâchais l'acheteur, un peu sonnée avant de tomber à terre contre ma vitrine. Mes jambes étaient lourdes et je n'arrivais plus à me tenir debout, ayant envie de dormir mais luttant pour garder connaissance.

- Désolé Monsieur vous allez bien ?!

J'étais assez déçue de ne pas avoir réussi à réellement lui faire mal, après tout il l'avait bien cherché en touchant ma poitrine comme ça. J'avais évitée de le mordre, ne sachant pas où le serpent se trouvait vraiment, et comme je voyais que son cou était libre j'ai choisi cette solution. Pour ce qui est du tranquillisant, ce n'est pas la première fois que j'en reçois, en effet, presque à chaque fois que j'agresse quelqu'un, le vendeur m'en injecte une dose pour me maîtriser plus facilement. J'ouvrais un peu les yeux toujours assise à terre, reprenant assez vite conscience, le vendeur me mettant alors ma muselière avant de m'attacher les mains dans mon dos, se rendant seulement compte que je n'étais plus attaché.

- Je suis vraiment désolé je ne sais pas ce qui lui a prit d'un coup ...

Je grognais un peu d'un ton faible, regardant de nouveau le vendeur d'un air assassin, voulant l'attaquer encore une fois.

En espérant que ma réponse te plait ~

© Kibara sur LibreGraph'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Jeu 9 Avr - 20:54

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici.



Tout se passa très vite, j'eus le temps d'analyser la situation qui se passait, ayant remarqué que sa pupille avait changé un instant, puis que ses oreilles s'abaissaient avant de voir une canine poindre le jour, puis sa main était sur ma gorge. Temps de réaction, environ deux seconde sous choc, temps d'action, environ une demie-seconde, son bras était arrivé très vite et je n'avais pas le choix que de la laisser faire, bien que Danzo essayait de sortir je plaquais mes manches sur mes poignets pour le bloquer. Le vendeur la maitrisait, je respirais à nouveau après cet instant de suffocation, ses onglets me laissant des marques vivement rougeoyantes, je toussais un peu suite à la reprise de l'air, plaçant une main devant ma bouche. En tout cas, c'était parfait, je comprenais bien qu'elle jouait une comédie avec moi pour être adoptée, qu'elle s'en prendrait à n'importe qui ne surveillant pas ses manières. Avec de l'entrainement je pourrais diriger cette défense sur d'autres personnes qu'elle-même, et j'ai aussi pu découvrir que son corps agissait en fonction de ses émotions, je devrais être plus vigilants à ces détails là... Je la voyais se faire attacher et museler comme un animal, ca me déplaisait en un sens de la voir comme cela, même si le vendeur s'inquiétait pour moi je me fichais de cela, je soupirais donc en le regardant, ayant repris mon souffle.

- A vrai dire c'est ma faute, je fus quelque peu inconvenant avec Mademoiselle Mitsuo. Merci tout de même de m'avoir aider mais tout cet attirail est peut-être exagéré...

J'étais en effet contre l'utilisation d'un tel tranquillisant, je ne suis pas axé non plus sur le fait de restreindre quelqu'un lorsque celle-ci me déplait. Je me baissais alors vers l'hybride, posant encore un genoux à terre, me rapprochant pour avoir mon visage à la hauteur du sien tout en étant proche, pas trop tout de même vu ce qu'il venait de se passer. Je la regardais droit dans les yeux, je comprenais qu'elle luttait pour garder ses esprits mais qu'elle était surement encore parfaitement capable de comprendre ce que je lui dis. Après tout le renard est un être très rusé et vif, il ne se laisserait pas abattre par ce genre de choses chimiquement créé alors que la nature lui impose des conditions bien plus difficiles. Je gardais mon sang froid, en réalité je n'étais absolument pas rassuré, au fond de moi je savais que je devais éviter d'agir imprudemment, mais si je montrais une quelconque faiblesse s'en était fini. Mais ce qui vaut pour moi vaut pour mes potentiels ennemis, c'était donc au final un couteau a double tranchant.

- Écoute Mitsuo, je suis désolé. Je vais maintenant te retirer tes entraves en commençant par les poignets d'accord ? Je te fais confiance ?
- Mais enfin... Monsieur !!

Mon visage était des plus sérieux, je plantais mon regard dans le sien pendant que je faisais la manœuvre, je ne voulais pas non plus qu'elle ne m'arrache quelque chose et si je voyais ses yeux passer dans un stade différent j'arrêterais de suite. Mes mains passaient derrière elle, desserrant les nœuds jusqu'à faire tomber les cordes. Je ne prêtais pas attention au vendeur à côté qui était surement en train d'essayer de me raisonner en me parlant, je me concentrait en plongeant mon regard, assurant mes gestes qui remontaient sous sa chevelure pour décrocher la muselière, effectuant de très lents mouvements pour ne pas la brusquer. Une fois fait, je retirais l'objet que j'éloignais tout en me relevant, une scène qui a bien faillit me donner des sueurs froides si je ne savais pas garder mon calme.

- Malgré les erreurs, je ne t'enfermerais pas ou ne te menotterai pas ainsi. Aller, restons-en là, tu veux bien, Mitsuo ?

Je prenais alors un sourire assez énigmatique, comme si il y avait une part de mystère, bien qu'en fait ce sourire ne soit que le résultat d'une tentative de dissimulation de la peur. Au moins, même si je paraissais bizarre je n'avais pas montrer mes faiblesses à cette redoutable hybride qui attisait largement mon engouement. Elle était rapide, forte et sauvage, bien que je n'arriverai pas à la dompter, je suis certains qu'elle veillera à sa protection, et si elle ne veut pas mourir, à la mienne aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Ven 10 Avr - 0:43




Mitsuo Natsume
Feat' Hidan Jinko
« Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. »


J'étais assise à terre en continuant de lutter pour ne pas m'endormir et rester consciente, voyant celui que je venais d'agresser s'accroupir devant moi en me parlant, disant qu'il allait me libérer malgré ce que je venais de faire, en commençant d'abord par mes mains puis par enlever la muselière. Le vendeur recommençait à paniquer devant tous les clients de la boutique qui assistaient à la scène sans un mot. Le jeune faisait des gestes très lents, et je ne quittais pas son regard un instant, ne pouvant de toute façon pas réagir le tranquillisant faisant quand même encore effet. Il détachait la corde à mes poignets, puis la muselière qu'il retirait en se levant doucement. Je le suivais toujours du regard sans rien dire ni même bouger, l'entendant dire qu'il voulait en rester là. Je le fixais toujours, ne voulant pas lui adresser la parole ni même le suivre, si je connais bien un sentiment humain, c'est celui d'en vouloir à quelqu'un, et malheureusement je ne pardonne pas très facilement. Je choisissais alors de retourner dans le coin de ma cage, en avançant à quatre pattes, tournant le dos pour me mettre en boule fermant ensuite les yeux. Le vendeur se frottait la tête d'un air des plus gêné ne sachant pas quoi faire dans une telle situation.

- Vous êtes sur de vouloir la prendre ? ... Nous avons d'autre type très robuste plus loin dans le magasin sinon ...

J'écoutais la conversation en restant dans mon coin, entendant aussi le monde dans la boutique reprendre leurs affaires d'avant l'incident. Je remuais un peu ma queue lentement et d'un air mécontent, faisant ça pour ne pas sombrer dans le sommeil, continuant de bouder dans mon coin.

En espérant que ma réponse te plait ~

© Kibara sur LibreGraph'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Ven 10 Avr - 1:38

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici.



Et c'est ainsi donc que tout devait se terminer, elle était partie dans le coin de sa cage et moi j'étais là. Pourtant, et c'est bien dommage pour elle je comptais bel et bien mener la barque, elle comprendra mon geste par la suite, et même si elle ne le comprend pas je lui expliquerai. Le vendeur tentait de me diriger vers un autre hybride, mais je m'en fichais un peu, j'avais déjà fait mon choix, je me retournais donc vers le vendeur en lui souriant, jetant par ailleurs un petit coup d'oeil au reste de la boutique qui faisait comme ci de rien n'était. Le vendeur essayait encore d'insister en essayant de trouver n'importe quel argument possible.

- Non, c'est bien Mitsuo que je veux adopter. Mon avis ne changera pas, merci.

Mon ton était froid, pas comme tout a l'heure, je montrais vraiment noir sur blanc que je voulais bien Mitsuo et aucun autre hybride. Je le voyais être quelque peu désorienté, non pas mécontent de sa vente mais comme s'il était inquiet quant à mon avenir, evidemment il ne sait pas qui je suis non plus, donc c'est normal qu'il pense que je sois un faible petit citoyen qui ne sait pas se défendre. Je prenais donc les papiers, les remplissant avec grand serieux et ne pouvant malheureusement pas afficher un nom inventé au risque d'être facilement repéré. Je notais que le paiement se ferait en plusieurs fois, puis signait comme le voulait la tradition. Le vendeur allait donc essayer de chercher Mitsuo, une fois de plus avec la même corde que tout a l'heure.

- Vous n'en avez pas marre d'utiliser cette chose franchement ?
- Monsieur c'est pour la sécurité et...
- Oui, bien évidemment c'est sur que c'est un lion féroce enfermé dans cette cage qui nous égorgera tous...

Mon sarcasme était de plus en plus voyant, je n'avais pas envie de perdre d'avantage de temps avec cet idiot de vendeur ni même envie de devoir forcer cette hybride. Je rentrais alors presque dans la vitrine avec elle, laissant mes pieds à l'extérieur pour savoir ressortir tout de même. J'attrapais lentement son bras avec douceur, comme si je ne voulais pas la réveiller auquel cas elle dormait.

- Aller Mitsuo, c'est l'heure. Tu me suis s'il te plait ?

Mon air naturel était presque vrai, je voulais la mettre en confiance, lui montrer que je n'étais pas méchant puisque je ne le suis pas, mais que j'avais tout de même des exigences et des choses à lui demander. Bien que ce ne soit que de l'assistance dans les grandes lignes, j'avais tout de même besoin d'un hybride, surtout une hybride comme elle. J'étais donc prêt à sortir une fois qu'elle serait prête à me suivre, et je la forcerais un peu s'il le faut, même si je suis totalement exposé dans cette position, ayant plus foi en l'anesthésie qu'en elle pour être vraiment sincère...

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Sam 11 Avr - 21:32




Mitsuo Natsume
Feat' Hidan Jinko
« Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. »


Je restais dans mon coin, commençant à succomber au effets du tranquillisant, m'endormant petit à petit, le mouvement de ma queue ralentissant. Je continuais d'écouter leur conversation, entendant que finalement, le jeune homme n'oubliait pas l'idée de m'acheter, malgré ce que je lui avais fait quelques secondes plus tôt. Alors que je m'endormais pendant qu'il remplissait les papiers, ce fou eu la bonne idée d'entrer dans ma cage. Je sentais sa main se posait doucement sur mon bras, et je réagissais faiblement, d'un simple mouvement d'oreille et d'un lourd grognement, trop sonnée par la piqure que j'avais subit un peu avant. Normalement, si j'avais été dans la totalité de mes capacités physiques, je lui aurais sans doute encore une fois sauté au cou sauvagement et cette fois, vu la dimension de ma cage, personne n'aurait pu venir l'aider. Je ne dis pas que je le tuerais forcément, puisque même avec mon dégout pour les humains, je suis serais incapable de le faire, mais le blesser gravement pour qu'il ne m'approche plus jamais oui. Après tout, d'un coté, il serait normal que je l'attaque puisque qu'en pleine nature et d'après mes origines, une renarde défendrais sa tanière, donc soit il s'expose à moi en toute connaissance de cause, soit il est vraiment abruti.

- Puisque vous la prenez vraiment ... Je vous conseille une fois chez vous de lui laisser un coin ou une pièce bien défini ... Les kitsunes ont beau être à moitié humain, en général ils aiment avoir un endroit rien qu'a eux comme territoire ... Bien entendu, vous devriez éviter d'entrer dans cette pièce, ils n'apprécient pas avoir des intrus dans leurs "tanière".

Le vendeur s’approchait alors à son tour, demandant au jeune homme pour prendre sa place, passant ensuite ses mains en dessous de mon corps endormi, pour me ramener au bord de l'entrer de la vitrine. Je continuais de grogner faiblement, n'arrivant pas à bouger plus, sentant les mains du vendeur trembler, surement à cause de la peur d'être aussi proche. Dieu sait pourtant à quel points j'avais envie de l'attaquer à ce moment là, je me sentais extrêmement mal de savoir que cet homme me porter et que je ne pouvais pas lever le petit doigt.

- Je vais vous la porter jusque votre voiture ... Elle risque de dormir quelques heures à cause du tranquillisant.

L'homme me prenait alors dans ses bras pour me porter comme il le disait, mes oreilles restaient baissées, mais je ne disais plus rien m'étant finalement endormi totalement, n'entendant plus rien.

En espérant que ma réponse te plait ~

© Kibara sur LibreGraph'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Dim 12 Avr - 0:05

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici.



J'entendais donc un grognement assez justifié selon moi, me montrant qu'elle était bien consciente, chose qui me confortais. Pendant que Mitsuo était en train de râler à cause de ma présence, le vendeur m'expliquais plusieurs choses sur une histoire de tanière que les renards faisaient et tout ce genre de choses... J'en prenais bien évidemment note, chaque conseil d'éducation ou pour ma propre survie me serait bénéfique et à mon hybride aussi. Je m'écartais donc pour qu'il puisse la sortir, elle devait être plus légère que ce que j'imaginais, ou peut-être est-ce juste lui qui est assez fort pour se redresser avec un corps humain dans les bras. Mitsuo elle continuait de gronder toute seule, le vendeur me proposait d'aller jusque la voiture avec elle, je ne pouvais pas accepter. S'il voyait la plaque d'immatriculation il saurait où j'habite et pourrait venir vérifier plusieurs choses, comme certains renseignements du formulaire que je lui ai remplis qui sont pour certains erronés...

- Je vous remercie beaucoup Monsieur, je vais prendre le relais, ma voiture est assez loin, je ne veux pas vous faire quitter votre poste trop longtemps. Et vous non plus, n'est-ce pas ?

Mon regard était alors aussi acéré que celui de Danzo lorsqu'il voit de la nourriture, mais mon sourire angélique était bien placé sous mon nez, le contraste faisait peur a voir... Je me demandais si les sens de Mitsuo étaient assez aiguisé pour percer ma carapace et comprendre ce que je suis réellement au fond... Bien qu'elle a surement du se rendre compte du regard que je viens de lancer, étant donné que je la regardais aussi pour faire le lien entre elle et le vendeur qui voulait s'en débarrassé au plus vite. Il me remettait donc l'hybride dans les bras, elle n'était pas particulièrement lourde mais elle fait un poids correct, heureusement je pouvais compter sur l’appui de ma prothèse mécanique pour prendre le relais en ne m'épuisant donc qu'à moitié.

- Je vous remercie pour les démarche et votre attention. Bonne journée.
- Hé bien Monsieur Konji, bon courage et merci encore pour votre achat.

Je sentais que le poids de Mitsuo était totalement lâché, elle était donc endormie et n'entendait rien, ainsi elle ne saurait pas que j'avais fourvoyé le vendeur avec mon nom. Il me tenait donc la porte en s'inclinant, je sortais comme-ci de rien n'était avant de tourner dans une petite rue, là où s'était finalement garé Tatsui. La logique était simple, a chaque fois qu'il devait m'attendre plus de 7 minutes et 30 seconde il avait ordre de faire le tour du carré d'habitation et de s'avancer sur le trois quart de la route a chaque fois pour être sûr que personne ne nous suive. Trop de précaution, mais vaut trop que pas assez. Il écarquillait les yeux derrière ses lunettes de soleil en voyant Mitsuo.

- Monsieur est-ce bien... ?
- En effet, c'est bien elle. M'aides-tu ?

Tatsui était bien l'une des seules personnes avec qui je pouvais sourire de manière totalement décontracté, bien que le poids de Mitsuo handicapait un peu ma respiration j'arrivais a contrôler mes muscles faciaux. Il ouvrait la porte opposée pour m'aider à bien installer la renarde sans qu'elle n'ai de risque de se blesser, j'attachais alors sa ceinture de sécurité, montait à côté d'elle pour m'assurer qu'elle ne tombe pas pendant le trajet. Je faisais un petit signe à mon chauffeur pour nous mettre en route peu de temps après qu'il soit monté puis démarrait le moteur, avançant la voiture vers l'artère principale pour rejoindre la maison au plus vite, malgré les quelques détours obligatoire...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ Dim 12 Avr - 0:15

RP terminé à archiver s'il vous plait :3

Merci à Hidan pour ce RP ^^ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre pour le moins "violente" mais il faut que je sorte d'ici. [PV : Hidan Jinko] TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybride ou Maître ? v2 ::  :: RP finis-